| More

Cinq ans de captivité pour Guilad Shalit, aux mains du Hamas. Ses parents, Aviva et Noam, ont fait le plein de déceptions. Les gouvernements se sont succédés, les responsables militaires d’alors, sont partis à la retraite, mais Guilad n’est toujours pas de retour au bercail. Entretemps, alors que dans la tente de protestation édifiée à Jérusalem on s’apprête à marquer à grand bruit le triste 5e anniversaire de la capture du soldat franco-israélien, des rumeurs fusent sur des initiatives pour promouvoir un échange de prisonniers.

Des responsables sécuritaires au Caire accusent Israël de retarder délibérément l’accord et dénoncent ”l’obstination de Jérusalem qui aboutira à la disparition de Guilad”. Parallèlement, à Jérusalem, on refuse de commenter les informations selon lesquelles Paris et Berlin promeuvent une nouvelle initiative pour faire pression sur le Hamas.

Des dizaines de militants en faveur de la libération de Guilad Shalit ont manifesté devant les bureaux de la Croix-Rouge internationale à Tel-Aviv. Ils exigent l’intervention de cette organisation auprès du Hamas pour obtenir sa libération.

Le soldat israélien d’origine française est entre les mains de ses ravisseurs depuis six ans. Gilad Shalit a été capturé à la lisière de la bande de Gaza le 25 juin 2006 par un commando de trois groupes armés palestiniens de Gaza, dont l’un relevant du Hamas, qui vient récemment de sceller un pacte de réconciliation avec le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé le 5 juin 2011 , lors de la réunion hebdomadaire que le Hamas devrait prouver sa bonne foi en faveur de la paix en libérant le soldat franco-israélien Guilad Shalit, détenu dans la Bande de Gaza depuis le 25 juin 2006.

Le Hamas a déclaré le 4 juin 2011 aux autorités égyptiennes qu’il terminait actuellement de peaufiner les derniers détails de la négociation pour la libération du soldat israélien Guilad Shalit. Selon un rapport du Hamas, le vice-président du mouvement, Moussa Abu Mazrouk, est arrivé au Caire et a discuté de ce dossier avec un autre responsable haut placé du Hamas.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*