| More

1


Une image émouvante lors de la fête de Pourim qui  témoigne d’un grand engagement de la part de Bibi pour les enfants atteints de cancers
Photo: Kobi Gideon, GPO

Cancer ! Un mot qui fait peur… Encore plus quand le malade est un enfant, petit ou grand. Parce que la maladie bouleverse tout l’univers familial, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a voulu faire un geste pour attirer l’attention sur la souffrance de ces enfants à fin d’encourager les dons pour les services de recherche contre le cancer.  Si tous les dirigeants pouvaient en faire autant !

A l’occasion de la fête de Pourim, Netanyahu, son épouse, Mme Sarah Netanyahu, et leur fils Yaïr, ont accueilli le 19 février au soir des enfants malades du cancer dans son bureau de Premier ministre à Jérusalem.

Pourim est une fête juive traditionnelle, célébrée le 14ème jour du mois hébraïque d’Adar, qui commémore la délivrance des Juifs de l’empire Perse et du plan d’extermination décrété par Haman, le ministre du roi Assuérus, selon le récit biblique du livre d’Esther…Pourim a de tout temps été populaire dans la communauté juive.

Lors de la fête de Pourim les enfants se déguisent, c’est une sorte de petit carnaval, il est d’usage de donner des cadeaux. Cela doit être un jour de festin et de joie et l’occasion d’envoyer des présents l’un à l’autre et des dons aux pauvres. Durant Pourim, qui est la fête la plus joyeuse de l’année juive, on donne aussi des gâteaux ( « les oreilles d’Haman » ) et des friandises aux enfants.
Un groupe d’enfants hospitalisés atteints de cancers s’est rendu mardi soir dans la résidence du Premier ministre israélien.

L’objectif était de les associer à l’ambiance de la fête de Pourim et de les soulager de leur quotidien. La douleur est ce dont se plaignent surtout les enfants atteints de cancers.

Ces enfants qui sont en traitement ont trouvé un petit moment de bonheur entourés du Premier ministre, de son épouse Mme Sarah Netanyahu, et leur fils Yaïr. Des artistes locaux ont animé la soirée avec les enfants et le couple Netanyahu leur a offert des paniers de bonbons, boissons et autres produits alimentaires donnés en mishloach manot en l’honneur de Pourim. La soirée a été organisée en coopération avec le « Ré’haché Lev » une association caritative sans but lucratif. C’était une occasion pour que ces enfants retrouvent un peu d’énergie supplémentaire pour se battre contre la maladie.

Le traitement de ces enfants repose sur des protocoles thérapeutiques régulièrement élaborés par des experts en fonction des nouvelles données scientifiques connues.

Ces enfants sont atteints de tumeurs dures, comme les tumeurs du cerveau, de l’œil, des os et des muscles  ( types de cancers les plus répandus chez les enfants). Ces cancers infantiles sont généralement regroupés dans 2 grands types de leucémies : les leucémies lymphoblastiques qui représentent environ 85% des cas et les leucémies myéloblastiques beaucoup plus rares.

Israël dispose de centres de recherches avancés pour la prévention, le dépistage précoce et le traitement des tumeurs bénignes et malignes des malades atteints de cancer. Le pays dispose aussi de services spécialisés en cancérologie pédiatrique qui offrent des examens radiologiques pour les petits enfants et des soins thérapeutiques adaptés.

Les enfants cancéreux en Israël sont traités dans des centres d’oncologie pédiatrique spécialisés et entourés par des médecins, infirmiers, aides-soignants, assistants sociaux, animateurs et bénévoles.

Les autorités israéliennes accueillent chaque année des milliers de patients étrangers, notamment des enfants palestiniens  à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem grâce à la coordination entre l’Administration Civile et l’Autorité Palestinienne en Judée-Samarie.

En octobre 2008, un garçon iranien de 12 ans atteint d’un cancer du cerveau est arrivé au service d’hémato-oncologie pédiatrique de l’hôpital israélien Sheba Medical Center, près de Tel-Aviv pour des traitements d’urgence. Le gouvernement israélien avait accordé à l’enfant un permis spécial pour entrer au pays et il était arrivé à l’aéroport Ben Gourion. Mais les hôpitaux israéliens ne dévoilent pas l’identité des patients en provenance de pays hostiles à Israël.

Israël a des hôpitaux de réputation mondiale et une technologie médicale de pointe en pédiatrie comme c’est le cas, par exemple, à l’Hôpital Shaare Zedek de Jérusalem ou le Centre Médical Schneider pour enfants de Petakh Tikva.

Les médecins israéliens, les cancérologues, pédiatres, psychologues ainsi que tous les professionnels concernés par l’enfant malade travaillent avec dévouement et une énorme empathie pour offrir le meilleur service.

En Israël, il y’ un vaste réseau d’institutions diverses et d’associations qui soutiennent des enfants atteints de cancer.

Parmi ces associations on cite ici « Zichron Menahem » qui est l’association israélienne la plus célèbre dans le pays. Sa mission est d’accroître la confiance en l’avenir des enfants atteints de cancer et de leur famille. Ses activités auprès des enfants malades ont lieu 365 jours dans l’année, 24 heures sur 24. Elles sont récréatives et données avec amour et dévouement à toutes les populations, sans différence de religion, et se font dans la joie et l’humour.

L’association se charge du soutien de l’enfant malade, de ses besoins, d’accompagner ses parents moralement et ses frères et ses sœurs souvent profondément perturbés. Depuis quelques années, les enfants de parents atteints du cancer participent aussi aux activités de l’association.

« Zichron Menahem » dispose d’un centre d’animation et de soutien aux enfants et aux familles qui fonctionne dans différents hôpitaux : Sorroka à Beer Sheva, Shiva à Tel Ashomer, Dana à Tel Aviv et Wolson à Holon, Rambam à Haifa, Hadassah Ein Kerem et Shaarei Zedeck à Jérusalem, Haemek à Afoula, Kaplan à Réhovot et Bné Zion à Haifa.

Comme récompense pour son action humanitaire, « Zichron Menahem » a été décorée de la “Médaille du Bénévolat” décerné par le Président de l’État, le Prix du Premier Ministre “le Bouclier de l’Enfant”, le “Bouclier” du Ministère de la Santé et la “Médaille du Bénévolat” du Maire de Jérusalem et de nombreux autres prix.

Une autre association qui soutient des enfants atteints de cancer c’est « Ré’haché Lev » qui a coorganisé la soirée dans la résidence du Premier ministre. Elle a été fondée en 1989 pour soulager la souffrance vécue par les enfants atteints de cancer et leurs familles et leur donner la force de faire face à la maladie et à ses traitements, et pour les aider à appréhender cette période en gardant le sourire.

« Ré’haché Lev » dirige ses activités en continu par le biais de bénévoles à travers tout Israël et plus particulièrement dans les départements oncologiques de l’hôpital Shiba Tel Hashomer et de l’hôpital Dana Ichilov, et ceci avec le concours de jeunes filles faisant leur service national. Elle  joue ainsi un rôle essentiel dans l’amélioration des conditions de vie des patients atteints de cancer en Israël.

Elle fournit aussi un appui considérable aux enfants malades et à leurs parents et leur octroie un vaste choix d’activités. « Ré’haché Lev » est à l’origine d’un vaste réseau d’institutions diverses et de particuliers souhaitant se joindre au soutien des enfants atteints de cancer. En 2007 elle a fondé la « maison pour l’enfant » située au cœur de l’hôpital Shiba Tel Hashomer et côtoyant l’hôpital pédiatrique Safra. La « maison pour l’enfant » est un motel de luxe pour les enfants et leurs familles proposant une grande variété de loisirs et d’activités exclusives (2).

Il y a moins d’une semaine, le 15 février dernier, avait lieu la journée internationale de sensibilisation aux cancers de l’enfant. En Israël une série d’activités ont été organisées avec comme objectif principal la sensibilisation du public sur la maladie, notamment de l’enfant, et faire connaître le travail mené par lesdites associations au profit des enfants atteints et de leurs familles. Cette journée est passée inaperçue dans les pays arabes qui détestent Israël.

L’implication du Premier ministre Benjamin Netanyahu, tout comme le Président israélien Shimon Peres qui est un appui de taille pour l’encouragement de la recherche contre le cancer, n’a pas attiré l’attention des médias qui ont pris l’habitude de présenter Israël comme un État démoniaque (3). En effet ce n’est pas tous les jours que vous voyez le nom d’Israël apparaître autrement que dans le contexte du conflit du Proche Orient.

Nous souhaitons une joyeuse fête de Pourim à tous nos amis juifs, israéliens, à tout Israël.

Ftouh Souhail

(1) Site du Zichron Menahem  :http://www.zichron.org/
(2) Site du  Ré’haché Lev en français : http://www.rachasheilev.org/index_f.php
(3) Les médias couvrent pourtant l’engagement caritatif de différentes personnalités comme Jennifer Aniston, Angelina Jolie, Robin Williams, Michael Jordan, Keith Urban …

Des images émouvantes lors de la fête de Pourim , le 19 février 2013, qui  témoignent d’un grand engagement de la part de Bibi pour les enfants atteints de cancers

2346789

Leave a Reply

*