| More

salon-bourget-full-fr-743213406

 

L’État Juif  prendra part à la 52éme édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE), qui aura lieu du 19 au 25 juin 2017 au parc des expositions du Bourget à Paris.

 

Etant un pays pionnier dans ce secteur,  Israël sera représenté par six sociétés spécialisées dans l’industrie aéronautique.

 

 

Sur les 2 260 exposants venus du monde entier, seront présentés au salon les firmes israéliennes Bird Aerosystems, Eviation Tech LTD, Israel Aerospace Industries, Elbit Systems, Rafael, Aeronautics Ltd, Ashot Ashekelon, Bet Shemesh Engines, Controp Precision Technologies LTD, TAT Technologies et Sibat, agence d’export et de coopération du ministère de la Défense.

 

 

Avec 12 sociétés qui fournissent plus de 15 mille postes d’emploi, le secteur d’aéronautique en  Israël promet.

 

Les Industries aéronautiques israéliennes dont les bureaux et les hangars se trouvent en lisière de l’aéroport Ben Gourion font partie des plus gros employeurs de la High-tech israélienne. Y travaillent six mille ingénieurs parmi les quinze mille personnes employées en Israël. Fait plus remarquable encore, des francophones font partie des principaux dirigeants de ce qui constitue un des piliers de l’économie israélienne.

 

 

 

Au Salon du Bourget, le match des commandes entre firmes mondiales sera très éprouvant. L’édition 2017 du salon de l’aéronautique du Bourget est l’occasion pour Israël de se livrer à une bataille rangée face aux Européens et Américains. Les israéliens sont persuadés que la qualité des produits est tel que les responsables des achats de nombreux pays, y compris pays arabes, n’ont aucune réticence à signer des contrats avec des géants de l’industrie israélienne.

 

Une technologie israélienne  offrira une meilleure visibilité  aux pilotes de ligne

 

Le leader de l’industrie de la défense israélienne, Elbit Systems,  par exemple, s’attend a des résultats exceptionnels. Il va présenter des caméras spéciales et des lunettes protectrices permettent de passer outre  les  phénomènes météorologiques.

 

 

Un nouveau système développé par Elbit permettra aux pilotes de voir à travers le brouillard. Normalement, quand un pilote vole à travers le brouillard ou la fumée, les pilotes doivent compter sur les instruments seuls car leur vision est fortement réduite.

 

 

Le système a été développé à l’origine à des fins militaires mais il est maintenant en cours de conversion pour une utilisation pour l’aviation civile.

 

 

Le nouveau système développé par Elbit utilise des caméras spéciales pour analyser les différentes longueurs d’onde de la lumière puis les choisit et les combine avec une « vision synthétique » basée sur des bases de données du terrain et des infrastructures, pour en faire une image qui donnera au pilote une meilleure visibilité sur la voie à suivre. L’image est ensuite projetée directement devant  le pilote grâce un écran intégré dans un casque portable – fondamentalement des lunettes sophistiquées – permettant aux pilotes de piloter l’avion comme s’ils voyaient par mauvais temps.

 

 

 

En projetant des informations directement devant les yeux du pilote, ce dernier pourra  tourner la tête et d’obtenir en temps réel des images à gauche et à droite. Les technologies d’affichage traditionnelles projettent une image sur une visière ou le pare-brise et peuvent être plus réduites.

 

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*