Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini, le chef des gangs arabes responsable des massacres antijuifs


Cette semaine marque le 71e anniversaire de la mort du leader terroriste  palestinien du vingtième siècle, Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini, chef des gangs arabes et responsable des terrifiants massacres de 1929 et de la révolte 1936-1939

En avril 1948, Husseini a été tué dans le village de Qastal à Jérusalem, dans une bataille entre les terroristes de l’organisation palestinienne “l’armée du Saint-Djihad” et une force juive sous la direction de Yitzhak Rabin.

Cet chef terroriste a été élevé dans la famille antisémite Husseini où son père Kazim Pacha al-Husseini (le cheikh des moudjahidines de Palestine) fut surnommé “aigle de la Palestine”.

Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini était responsable de l’élaboration de plans visant à former et à armer des gangs arabes, à financer, à faciliter les tueries contre les juifs sur tous les fronts de la Palestine, à construire une usine de préparation des bombes et à créer une station de radio pour «la résistance palestinienne.»

Il avait participé aux massacres d’Hébron de Août 1929 contre les juifs, parfois nommé pogrom d’Hébron. Ces attaques, qui font suite à des rumeurs selon lesquelles les Juifs essayeraient de conquérir les lieux saints de Jérusalem, font un total de 133 Juifs tués. Ces massacres mettent un terme à une présence juive de plusieurs siècles à Hébron.

La ville d’Hébron a une signification particulière pour le judaïsme, en raison de la présence du tombeau des Patriarches.

Après son retour d’Égypte en Palestine en 1933, le chef des terroristes palestiniens Abdul Qadir al-Husseini avait commencé à former un noyau opérationnel secret contre le mandat britannique, formant plus tard “l’armée du Saint-Jihad” pour lutter contre les juifs.

Abdul Qadir al-Husseini, avec la bénédiction de son père Musa Kazim Husseini qui était à la tête du mouvement national palestinien, lance une seconde lutte contre les juifs.

Abdul Qadir al-Husseini avait conduit la grande révolution palestinienne de 1936, avec les forces paramilitaires arabes. D’origine urbaine, la révolte s’étend aux milieux ruraux à partir du mois de mai 1936. Des terroristes syriens viennent également lutter aux cotés des Palestiniens. Fin 1938, les principaux chefs de la révolte ont été emprisonnés ou contraints à l’exil. La famille Husseini réussit à rejoindre Beyrouth.

La Révolte de 1936-1938 avait favorisé la rédaction du Livre blanc de 1939 qui limite pour la première fois l’immigration juive en Palestine et réglemente le transfert des terres arabes aux Juifs, rassurant ainsi une partie de l’opinion arabe.

Avant même le départ des Britanniques et la fin du mandat, Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini, avait tenté de empêcher le partage de la Palestine et la mise en place du plan de l’ONU alors que les Juifs veulent sécuriser la zone qui leur est attribuée par le plan de partage.

Les Palestiniens étaient encadrés par des partisans du grand mufti de Jérusalem, Hajj Amine al-Husseini et sont aidés par l’Armée de libération arabe, composée de combattants arabes dirigés par Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini.

Un mois avant la proclamation de l’Etat d’Israël par David Ben Gourion, Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini a été tué dans une bataille entre les terroristes de l’organisation palestinienne “”l’armée du Saint-Djihad” ” et une force juive sous la direction de Yitzhak Rabin. Cette avait durée 8 jours.

Abdul Qader Moussa Kazim al-Husseini a été enterré au-dessus de son père, Musa Kazim Pacha al-Husseini.

Né en 1910, il avait étudié aux universités, notamment l’Université américaine du Caire et des études au département de chimie de la faculté des arts et des sciences de l’Université américaine de Beyrouth. Son fils Faisal Abdul Qader Moussa Kazem Al Husseini fut aussi un militant antijuif et rejoint le mouvement des nationalistes arabes.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.