| More

Tsahal a fait du bon boulot, suffisant pour que l’ordre soit donné d’envoyer en enfer un dangereux chef terroriste qui a été liquidé par Israël ce mercredi 14 novembre 2012 à Gaza.

En réponse aux plus de 12.000 roquettes tirées sur Israël en 12 ans, l’armée de défense d’Israël, Tsahal, a lancé l’Opération « Pilier de Défense » tuant Ahmed Jabari, 52 ans, chef de la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam,  au cours d’un raid aérien visant sa voiture dans le centre de la ville de Gaza.

Le porte parole de l’armée israélienne, Yoav Mordechai, a déclaré que le raid aérien était le début d’une campagne d’assassinats ciblés contre le Hamas et le Jihad Islamique dans la bande de Gaza.

« Le premier objectif de cette opération est de ramener le calme dans le sud d’Israël, et le second objectif est de frapper les organisations terroristes », a dit Mordechai. « Le but de cette opération était de compromettre gravement la chaîne de commandement et le contrôle de la direction du Hamas. »

« La mort de Jabari est un message clair aux terroristes du Hamas: s’ils continuent de vouloir terroriser les habitants du sud israéliens, ils seront éliminés les uns après les autres » a t-il ajouté.


Les dirigeants du Hamas doivent payer le prix de leurs attaques contre les civils en Israël 

En éliminant Ahmed Jabari, leader des Brigades al-Qassam du Hamas responsables de la pluie de roquettes sur les villes méridionales israéliennes, Israël a frappé juste et envoie un puissant message de dissuasion aux terroristes de Gaza moins coûteux en vies humaines qu’une incursion terrestre.

Ahmed Jabari était un terroriste de grand calibre qui dirigeait la branche armée de l’organisation des Brigades Izz al-Dinn Al-Qassam.  Cela faisait plus de trente ans au moins qu’il menait des attaques contre Israël.

Né dans une famille d’activistes du quartier de Shejaiya dans la ville de Gaza, ce terroriste était diplômé en histoire à l’Université islamique de Gaza.

Lorsqu’il était membre du Fatah, il fut emprisonné par Israël entre 1982 et 1995 pour avoir planifié des attaques meurtrières. Il a alors rencontré des dirigeants du Hamas en prison et les a rejoint. On parle ici de Abdel Aziz al-Rantisi, Ismail Abu Shanab, Nizar Rayyan et Salah Shehadeh.

Il a été arrêté aussi en 1998 par les forces de sécurité palestiniennes et détenu pendant 2 ans pour ses liens avec Dief et Shehadeh. Il avait deux épouses, l’une d’elles la fille de Shehadeh.

Shehadeh a dirigé les Brigades Ezzedine Al-Qassam jusqu’à sa mort lors d’une frappe israélienne en juillet 2007. Il a été remplacé par Mohammed Deif. Blessé lui même dans une autre frappe, il laissa alors la place à Jaabari lors de la seconde Intifada. Jaabari avait professionnalisé ensuite les actes terroristes des Brigades. Très prudent, car recherché par Israël, il a échappé à plusieurs tentatives pour l’éliminer, notamment en 2004. Son fils aîné, son frère et des cousins ont été tués.

Ahmed Jabari a fondé ensuite l’association « Nour » ou la lumière pour les “martyrs” et les prisonniers . Il était proche du Cheik Yassin, le fondateur du Hamas. Il a joué un rôle important dans la prise du pouvoir à Gaza en 2007 et il a contribué à l’expulsion du Fatah de Gaza. Il a aussi planifié l’enlèvement et la détention du soldat franco-israélien Guilad Shalit, avec qui il s’est montré lors de la libération de celui-ci.

Mais Israël ne se laisse jamais faire ! Même s’il faut en éliminer d’autres ! Cela faisait un certain temps que les responsables de l’armée, plus particulièrement de l’Aman (renseignement militaire) ), avait cette cible bien à l’œil.

Le Ministre de l’Énergie, Dr Uzi Landau, a félicité l’armée israélienne pour la réussite de l’opération et dit :« J’espère que cela annonce un changement fondamental dans la politique de notre pays. La persécution systématique de tous ceux qui se cachent derrière la terreur doit être mise à mal. »

La Vice-présidente de la Knesset, Lia Shemtov (Israel Beitenu), a déclaré que « l’élimination du chef de ce que l’on appelle le Hamas envoie un message clair. On ne plaisante pas avec nous. Aucun État souverain n’accepterait les attaques dont nous sommes les cibles ».
Le chef de l’opposition, Shaul Mofaz, a dit : «Je dis à tous les décideurs, poursuivez cette politique. Il nous faut rétablir notre force de dissuasion.

Le député Likoud Danny Danon a félicité l’armée : « C’est un vrai coup de semonce. Tsahal a lancé l’élimination des serpents qui dirigent le Hamas et le sang d’Haniyeh pourrait couler. Il faut faire le nécessaire pour provoquer l’effondrement de l’infrastructure terroriste dans la bande de Gaza et éliminer tous ceux qui ont osé porter atteinte aux citoyens d’Israël  ».

Pour la députée Tzipi Hotovely: « Le gouvernement israélien ne peut pas rester les bras croisés contre les méfaits du Hamas. Le renouvellement de la politique d’assassinats est important et c’est la bonne décision à prendre. Les dirigeants du Hamas doivent payer le prix de leurs attaques ». 

Le député Ghaleb Majadele a salué l’élimination de Jabari et dit : «Le Hamas doit adopter la voie de la modération et de retenue. »
Le nouveau parti à droite de la droite, « Puissance Israël », dirigée par les députés Aryeh Eldad et Michael Ben Ari, a salué Tsahal pour l’élimination d’Ahmed Jabari et a appelé à éliminer le Premier ministre du Hamas Ismaïl Haniyeh.

Le parti Shass a déclaré : «Nous soutenons les forces armées et de sécurité. Que tous les ennemis d’Israël sachent que toute personne qui nuit à nos citoyens ne sera pas épargnée. Jabari était derrière les attaques terroristes contre Israël dans la dernière décennie et derrière l’enlèvement de Gilad Shalit. A ce moment nous prions tous pour la sécurité des habitants du Sud qui sont la fierté des Israéliens de par leur attitude courageuse face aux attaques constantes dont ils sont victimes ».

La frontière avec Gaza s’est brusquement réchauffée ces derniers jours. Le Hamas n’a cessé de faire pleuvoir roquettes et obus sur le sud d’Israël. Depuis 4 jours maintenant les écoles sont fermées dans le Sud d’Israël et tout au long de la frontière avec la bande de Gaza. Un petit nettoyage de ce nid de vipères qu’est Gaza est aujourd’hui nécessaire.

“Tsahal ne tolérera aucune menace contre les citoyens du sud d’Israël et répondra sévèrement à toute attaque contre ses frontières et ses citoyens. Le Hamas est tenu pour responsable de toute forme de terrorisme émanant de la bande de Gaza” ont annoncé les responsables de l’armée.

Les roquettes de Gaza mettent en danger la vie de plus d’un million d’Israéliens. Ce mercredi, le Dôme de fer a intercepté plus de 33 roquettes tirées contre Israël.
Israël “ne veut pas de guerre mais les provocations du Hamas ces dernières semaines nous ont forcés à agir durement et avec détermination”, a déclaré le ministre de la Défense Ehud Barak au cours d’un point de presse.

Le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz va convoquer une réunion d’urgence ce jeudi.

Tsahal a bombardé des sites dans lesquels sont entreposés les missiles iraniens, Fajr 3, d’une portée de 75kms, capables d’atteindre la région de Tel Aviv, selon des sources israéliennes qui ne précisent pas si les cibles ont été détruites. De nombreux appareils israéliens survoleraient actuellement la bande de Gaza, rapportent des sources palestiniennes, sans donner davantage de précisions pour l’instant. La marine israélienne frappe aussi des sites d’activités terroristes dans la bande de Gaza.

L’armée israélienne a dit avoir frappé “deux agents du jihad terroriste qui ont joué un rôle central dans l’attaque terroriste au cours de laquelle un civil israélien a été tué à la frontière israélo-égyptienne le 18 juin 2012. Mohammad Rachdane né en 1984, fait partie d’un groupe salafiste de Gaza, Tawhid wal Jihad, selon l’armée israélienne, qui lui impute notamment des activités telles que le transfert d’armes et le tir de roquettes sur Israël. 

Israël continuera de cibler ces sites utilisés pour mettre en œuvre des attaques terroristes contre les citoyens juifs. Les États-Unis réitèrent aujourd’hui clairement leur soutien à Israël dans leur droit à se défendre.

Les capacités dissuasives de Tsahal par rapport au Hamas sont très élevées. Tsahal fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger les citoyens de l’État d’Israël et pour détruire les infrastructures terroristes dans la bande de Gaza. L’élimination du commandant Ahmed Jabari contribuera aussi à réduire l’influence de l’aile la plus extrémiste au sein du Hamas.

Le 9 mars 2012, l’aviation israélienne avait lancé aussi une frappe dans la bande de Gaza, et tué le secrétaire général du Comité de Résistance Populaire, Zouhir al-Qaisi, qui planifiait semble-t-il une attaque terroriste d’importance sur la frontière sud d’Israël. Dix neuf terroristes de Gaza ont été tués aussi lors d’une série de raids aériens israéliens.

Deux autres terroristes du Djihad islamiques ont été éliminés, le 12 mars dernier, par un raid aérien de Tsahal mené à l’est de Gaza-ville.

Le 9 décembre 2011, Tsahal avait abattu encore deux terroristes dans un raid aérien sur Gaza dont Soubhi Ismaïl Batash, responsable de l’attentat meurtrier perpétré en août 2011 dans la région d’Eilat, ainsi que de l’assassinat de trois Israéliens à Eilat en 2007.
Les terroristes doivent comprendre qu ‘ ils n’arriveront jamais à ébranler Israël mais ils vivront eux dans une terreur continue jour et nuit ! Israël ne devra pas s’excuser de se défendre mais aller de l’avant et répliquer sans aucune retenue !! Israël doit rendre coup pour coup. Le monde doit savoir que tuer des Juifs a un prix !

PRIONS pour que Tsahal sache toujours comment réagir, et ne tremble pas


Ftouh Souhail

Leave a Reply

*