| More

Ce Samedi, 25 juin a marqué les 5 années de l’enlèvement de Gilad Shalit. Dans le monde, l’Europe les États-Unis, l’ONU, et de nombreuses organisations humanitaires dont Amnesty International ont condamné l’indifférence du Hamas aux lois humanitaires internationales et appellent à la libération immédiate de Guilad Shalit.

Noam Shalit, le père de Guilad a déclaré au cours d’une conférence de presse que la libération de quelques dizaines de terroristes ne changera pas l’équilibre stratégique du pays. Il a par ailleurs lancé une campagne d’envois de SMS pour “voter” en faveur d’un accord d’échange en vue de la libération de Guilad.

Interrogé sur les raisons de l’absence d’évolution dans le dossier Shalit, le Premier ministre Benyamin Netanyahu a répondu : “Nous sommes face à un ennemi cruel qui détient Guilad depuis cinq ans, et même maintenant la Croix Rouge ne peut pas lui rendre visite. Ils ont des exigences qui mettraient en danger des centaines d’Israéliens. Je veux ramener Guilad à la maison mais je dois aussi me soucier de votre sécurité, de celle de vos enfants et des citoyens d’Israël”, a expliqué Netanyahou. Guilad Shalit est emprisonné dans les geôles du Hamas depuis juin 2006

Le Hamas a confirmé le 27 juin 2011 les propos du Premier ministre Netanyahu selon lesquels Israël a accepté une proposition du médiateur allemand dans le dossier Shalit, rejetée cependant par le mouvement terroriste. Le numéro 2 du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a indiqué ce lundi que son mouvement a refusé une ”mauvaise proposition” du médiateur Gerhard Konrad. Selon lui, cette proposition ”adoptait les positions extrémistes et inéquitables du gouvernement israélien”. Propos tenus au journal Al-Hayyat.

Cinq ans de captivité pour Guilad Shalit, aux mains du Hamas. Ses parents, Aviva et Noam, ont fait le plein de déceptions. Les gouvernements se sont succédés, les responsables militaires d’alors, sont partis à la retraite, mais Guilad n’est toujours pas de retour au bercail.Des dizaines de militants en faveur de la libération de Guilad Shalit ont manifesté devant les bureaux de la Croix-Rouge internationale à Tel-Aviv. Ils exigent l’intervention de cette organisation auprès du Hamas pour obtenir sa libération.

Le soldat israélien d’origine française est entre les mains de ses ravisseurs depuis 1828 jours et nuits. Gilad Shalit a été capturé à la lisière de la bande de Gaza le 25 juin 2006 par un commando de trois groupes armés palestiniens de Gaza, dont l’un relevant du Hamas, qui vient récemment de sceller un pacte de réconciliation avec le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le cadre du Hamas, Mahmoud A-Zahar, affirme qu’aucuns pourparlers ou tentative de médiation ne sont en cours pour la libération de Guilad Shalit. ”Nous nous souvenons que les détenus palestiniens incarcérés en Israël n’ont pas vu la lumière depuis 32 ans, et qu’ils sont derrière les barreaux”, a-t-il affirmé, précisant que Guilad ne serait pas relaxé tant qu’Israël retient des prisonniers palestiniens.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*