| More
[ad]

Cette semaine, un deuxième conducteur arabe de bulldozer a tenté de faire un massacre de civils israéliens dans Jérusalem. Cet incident est le second en trois semaines. Les autorités ont appelé à de nombreuses reprises au calme parmi la population arabe palestinienne vivant dans la capitale israélienne, Jérusalem.

Rassan Abu Tir, âgé de 22 ans et habitant le sud de Jérusalem a pris un bulldozer avec lequel il travaillait sur un chantier de constructions au centre de Jérusalem. Il a touché 6 véhicules sur la rue "King David", blessant 24 personnes, dont une sévèrement. Il a ensuite été abattu.

La similarité avec l’incident de Jaffa 3 semaine auparavant, dans lequel 3 israéliens ont été tués – ainsi que l’augmentation importante des attaques perpétrées par des Palestiniens de nationalité israélienne, vivants à Jérusalem – pose des problèmes de sécurité au saint même de la "capitale unifiée" israélienne.

Durant ces 6 derniers mois, 14 israéliens ont été assassinés lors de 5 attaques majeures. Au début du mois David Shriki, un policier des frontières, a été gravement touche par un sniper palestinien, il est mort de ses blessures mercredi dernier.

"La plupart des assaillants n’appartiennent a aucun groupe armé palestinien, comme ils sont seuls et peuvent se déplacer librement dans la ville, nous ne pouvons pas les détecter à l’avance" une source a déclaré au journal "Jewish Chronicle".

Le chef du Shin Bet, Yuval Diskin, a mis en garde cette semaine contre un "vide sécuritaire" à Jérusalem Est (cartier arabe).
 

Tags: , , , , ,

Comments are closed.