| More

Le Bureau du Contre-terrorisme annonce une mise en garde du plus haut degré pour tous les Israéliens se trouvant à Sinaï. Les informations du renseignement font état de l’intention d’enlever des Israéliens lors de la période des fêtes.

La division de contre-terrorisme du Conseil de Sécurité déconseille vivement les citoyens israéliens de se rendre dans cette région dans la péninsule égyptienne du Sinaï

Le gouverneur du sud de la péninsule du Sinaï, Khaled Fouda, accuse Israël de vouloir nuire au tourisme dans la région en ”propageant des rumeurs de menaces de danger à chaque fois que le tourisme est en pleine expansion”.

Des accusations qui surviennent alors que le Bureau israélien de contre-terrorisme a mis en garde contre des risques d’attentats élevés dans le Sinaï.

Le Bureau recommande que les Israéliens annulent les voyages prévus à Sinaï.

Lors du débat qui s’est tenu le 19 mars 2012 à la commission parlementaire des affaires étrangères et de la défense, le ministre de la Défense Ehoud Barak a révélé que plusieurs tentatives d’attentats du Hezbollah contre des cibles israéliennes à l’étranger ont été récemment déjouées.

L’état-major de sûreté nationale israélien fait ses mises en garde pour les voyages en vue des fêtes de Pessah (Pâque juive). Le bureau souligne que l’Iran et le Hezbollah continuent à préparer des attentats contre des cibles israéliennes à cause de l’élimination d’Imad Moughnieh, il y a plus de 3 ans et celle de 3 scientifiques nucléaires iraniens. Les Israéliens sont ainsi priés d’éviter la Turquie, dotée d’une ”importante menace concrète”, l’Egypte, et en particulier le Sinaï où un potentiel d’attaque anti-israélienne est très élevé.

L’armée égyptienne a entamé des manoeuvres intitulées ”Badr 2″ dans le Sinaï. Un chef militaire responsable de ces exercices a précisé que ”l’armée égyptienne conserve toujours un niveau d’entraînement et une préparation au combat élevés”. Des militaires du corps d’infanterie, des blindés et de l’armée de l’air participent à cet exercice de routine.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*