| More

drone

Cela suffit ! Non ! À la terreur islamiste, qui se cache sous le masque d’une prétendue libération du ”peuple palestinien”. Il y en a assez d’appeler sans cesse Israël à la « retenue » face au terrorisme djihadiste.

Le Porte-parole de l’armée israélienne a affirmé qu’un drone israélien a attaqué, ce dimanche 19 janvier 2013, une moto dans le nord de Gaza, qui transportait un terroriste très recherché de la branche militaire du Djihad islamique du nom de Ahmed Saad.

Ce dernier avait participé ces derniers jours dans le tir de roquettes vers l’État d’Israël et prévoyait également d’effectuer d’autres attaques sur les civils israéliens. Selon haradashot 2, cet homme est un des commandants du djihad Islamique.

Le Shin Beth, les services de renseignement israéliens, a confirmé avoir fourni des information pour éliminer ce terroriste. Son élimination aujourd’hui est un message adressé aux terrorises arabes à Gaza : s’ils continuent de promouvoir le terrorisme contre Israël, ils seront touchés.

L’armée a agi pour retirer une imminente menace contre les citoyens d’Israël. Ahmed Saad était fortement actif ces dernières semaines au sein de l’organisation terroriste du Djihad islamique dans la bande de Gaza. Saad était personnellement responsable de tirs de roquettes vers Ashkelon, ce jeudi 16 janvier 2014. Dans le passé, il a participé à d’autres attaques sur le territoire d’Israël. Il était responsable du programme de développement des roquettes.

Saad a également participé à une attaque planifiée en mars 2012. Ces derniers jours, il a planifié des attaques vers les juifs israéliens.

bbb

Un drone de Tsahal a liquidé tôt ce matin avec précision un dangereux terroriste circulant sur sa moto dans l’une des rues du nord de la ville de Gaza. (ça lui apprendra peut être à ne pas mettre de casque!)

L’armée de l’air israélienne a frappé aussi deux cibles terroristes dans le nord de la bande de Gaza, dans la nuit de samedi à dimanche, selon le porte-parole de l’armée.

“Les sites attaqués font partie du réseau de soutien au terrorisme, contribuant au renforcement des capacités terroristes contre Israël et ses civils. Tant que le Hamas permettra à ses hommes de main d’attaquer Israël, ces sites ne seront pas à l’abri de notre vigilance et de nos frappes, alors qu’ils sont utilisés pour développer des objectifs terroristes malveillants”, explique le communiqué du porte-parole de l’armée.

“L’armée israélienne considère sévèrement les tirs sur Israël et continuera à frapper durement les groupes terroristes qui opèrent contre elle”, a ajouté le communiqué, qui précise que selon Israël, le Hamas est responsable des tirs.
Des terroristes palestiniens ont tiré une roquette qui a atterri sur une zone ouverte dans le sud d’Israël samedi soir, ne causant pas de victime ou de dommage matériel.

Que Tsahal continue toujours avec cette précision

L’armée israélienne continuera à agir tant que les tirs vers le territoire d’Israël continueront et mettrons en danger le peuple afin d’empêcher de nouvelles activités terroristes. L’armée est prête à protéger les citoyens de l’État d’Israël et le Hamas et ses sbires doivent le savoir.Il est à noter que Israel agit avec calme et du sang froid. Cette politique intelligente des assassinats ciblées et les opérations aériennes de liquidations à Gaza ont permis de sauver beaucoup de vie du coté israélienne comme du coté palestinienne.
Tous les assassinats effectués que ce soit par l’armée ou les services de renseignement (Mossad ou Shin Beth) doivent être autorisés par le Premier ministre. Cette restriction impose une obligation de précision dans les renseignements obtenus avant la décision d’assassinat, notamment concernant l’identité de la cible. ( Voir notre article :Israel et la politique intelligente des assassinats ciblées)

Israël a envoyé des messages au Hamas par l’entremise de canaux égyptiens en avertissant les bandes d’islamo-fascistes de mettre un terme immédiat à la détérioration de la situation sur la frontière avec Israël, après une augmentation des tirs de roquettes sur son territoire.

En novembre 2012 c’était Ahmad Jabari, responsable de la branche armée des brigades Ezzeddine Al-Kassam, qui était visait avec précision dans son véhicule, ainsi que son assistant, Mohammed Hams.  Il fut l’officier le plus haut gradé à être assassiné dans un raid depuis l’offensive israélienne à Gaza il y a quatre ans. Il avait fait l’objet de nombreuses tentatives d’assassinat israéliennes dont un raid aérien en 2004, au cours duquel son fils aîné, son frère et plusieurs de ses cousins avaient perdu la vie.

On apprend aussi que la moto du terroriste du Djihad islamique tue ce matin par Tsahal, et responsable des tirs de roquettes sur Ashkelon, est à vendre, et relativement en bon état. Motif de la vente : liquidation d’hiver. S’adresser à la famille à Gaza, quand elle aura fini de lui choisir ses 72 vierges !


Souhail Ftouh

Leave a Reply

*