| More

1

Profitant du déroulent actuel  du Forum social mondial (FSM) qui  tient à Montréal du 9 au 14 août, alors que plusieurs participants palestiniens se sont vu refuser le visa d’entrée au Canada, les membres de la Coalition BDS-Québec, ont repeint le drapeau palestinien situé sur la face nord du 3720 rue du Parc sur l’ile de Montréal où sont situés les bureaux de l’organisation de gauche « solidarité Alternatives ».

 

« Le drapeau, sur lequel est inscrit Palestine Libre  se veut un symbole pour rappeler les 68 années d’occupation militaire de la Palestine par Israël » affirme  ce mouvement local qui promeut la haine.

 

« Ce plus grand drapeau Palestinien au Canada confirme aussi que la question palestinienne sera partie prenante du Forum » affirme l’ONG québécoise à la solde des Palestiniens.

 

Ce rendez-vous international sera donc l’occasion idéale pour ces ONG gauchistes, qui ne sont pas honnêtes quand il s’agit du conflit israélo-palestinien, pour montrer Israël du doigt.

 

La coalition BDS  Québec participera de plein pied dans plusieurs autres espaces et activités lors du FSM 2016 : le Forum des médias libres, le Forum des parlementaires et élu-e-s locaux, l’espace Environnement, l‘espace Extractivisme, l’espace Émancipation ainsi que l’université populaire des Nouveaux cahiers du socialisme 2016. Elle participera également à des assemblées de convergence visant à organiser la convergence des mouvements sociaux dans des campagnes et luttes précises, comme la lutte contre Israel.

Un calendrier de toutes leurs activités est en ligne constitué d’une douzaine d’ateliers et conférences.

 

L’ONG  québécoise « solidarité Alternatives » travaille depuis des mois en collaboration avec la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL), et d’autres groupes politiques dites progressistes à la préparation du Forum parlementaire mondial 2016 (FPM 2016) qui se tiendra par la même occasion, le mercredi 10 août 2016 à Montréal, au Cœur du pavillon des sciences de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) situé au 200 rue Sherbrooke Ouest.

Il est à noter que des élus européens sont arrivés aussi pour participer au lynchage public de l’État Juif à l’instar de Gabi Zimmer, présidente du groupe de la GUE/NGL au Parlement européen.

 

Plusieurs parlementaires et élus locaux du Québec  ont accepté cette invitation comme Françoise David, Andrés Fontecilla, Amir Khadir et Manon Massé de Québec solidaire.

 

Des députés étrangers antisionistes sont arrivés aussi  comme Fathi Chamkhi, du « Front populaire » de Tunisie,  Alirio Uribe, du « Polo Démocrático Alternativo » de Colombie, et Charles Santiago, du « Democratic Action Party » de Malaisie.

 

Le grand sentiment qui fédère ces mouvements et ces personnalités est la haine d’Israël. Ils vont répéter des mensonges préfabriqués qui s’inscrivent dans le modèle sensationnaliste qui prévaut aujourd’hui à savoir la victimisation des Palestiniens et le blanchiment du terrorisme anti-juif.

 

Ils vont dénoncer les horribles conditions de vie des Palestiniens au moyen d’un vocabulaire bien rodée. On pourra ainsi apprendre que « les Juifs volent des terres pour construire le mur d’apartheid », qu’ils « font la guerre aux palestiniens », que « les  colons volent l’eau des terres palestiniennes  mettent directement en cause Tel-Aviv (et non Jérusalem puisqu’il s’agit de la capitale de la Palestine), que « les Israéliens affament la population palestinienne à Gaza », que « les colons juifs perpètrent des exactions  contre femmes et enfants », que « le terrorisme israélien vise à désespérer la population palestinienne »…

 

On va suivre le cortège de tous les mensonges qui seront lancés lors de ce Forum social mondial (FSM) à Montréal.

 

Souhail Ftouh

324

Leave a Reply

*