| More

VOEUX

À la veille de la célébration de l’Eïd el-Adha, Mardi prochain ,le chef d’état-major Benny Gantz a visité les communautés druzes et bédouines. Il voulait leur souhaiter, et particulièrement aux membres servant actuellement dans Tsahal, un “Eid Mubarak”, paix et prospérité.

« Par-delà son caractère religieux, je ne peux être sensible à l’esprit de fraternité qui règne durant ces quelques jours de fête » a dit Benny Gantz.

Les Druzes doivent faire le service militaire en Israël, alors que les minorités comme les Bédouins peuvent être volontaires. Vous vous rendez, il y a des Bédouins, des Arabes, des Druzes dans une “armée apartheid compose uniquement de juifs”!Oui, c’est super, et bel exemple d’intégration de la part du soi disant pays fasciste accusé de pratiquer l’Apartheid.

Le bataillon Herev de l’armée israélienne, composé de soldats membres de la communauté druze d’Israël, accomplit depuis de nombreuses années des missions de sécurisation le long de la frontière israélo-libanaise au nord d’Israël. Réputé pour être “le fer de lance de la frontière du Liban”, le bataillon Herev est chargé de protéger les citoyens d’Israël des menaces que représentent l’organisation terroriste Hezbollah située au sud du Liban

Tsahal compte dans ses rangs aussi des soldats bédouins qui ont volontairement choisi d’effectuer leur service militaire. A l’occasion des fêtes musulmanes, leurs commandants modifient généralement certains détails de la vie quotidienne d’un soldat traditionnel afin de respecter leurs coutumes.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré, en avril 2012, qu’il entend le mettre en œuvre une nouvelle loi qui inclurait un service national civil obligatoire pour les Arabes israéliens. C’est un choix stratégique pour forcer les arabes israéliens à faire preuve de loyauté envers leur pays qui est Israël.

En juillet 2013, le Ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon a annoncé la modification de la loi sur les sépultures des soldats de Tsahal et ce, malgré la Halacha, la loi juive. Les soldats juifs et des non-juifs seront enterrés dans le même carré d’un cimetière.

L’armée israélienne qui défende cette remarquable État démocratique entouré de voisins sanguinaires a pour sa part annoncé, à l’occasion diverses mesures allégeant la circulation à l’occasion de l’Aïd al-Adha. Ces mesures permettront notamment aux Palestiniens de la région de visiter leurs parents en Israël pendant une semaine. Elles offrent également des facilités pour prier sur ”l’esplanade des Mosquées” à Jérusalem, supposé être 3ème lieu saint de l’islam.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*