Berlin versera 480 millions de dollars pour les dernières victimes juives survivantes de la Shoah

La Claims Conference, l’organisation qui s’occupe des demandes d’indemnisation au nom des Juifs qui ont souffert sous les nazis, a indiqué que l’Allemagne a accepté de verser 75 millions d’euros supplémentaires pour financer les services de protection sociale pour les survivants de la Shoah, selon un article du Daily Mail.

La Conference sur les revendications matérielles juives contre l’Allemagne, basée à New York, a déclaré que cela porte le financement total de l’année prochaine à 480 millions de dollars pour aider les survivants à mesure qu’ils vieillissent et deviennent plus vulnérables.

Greg Schneider, négociateur de la Conférence sur les revendications, a affirmé, selon le Daily Mail que « ces héros âgés méritent d’être honorés par l’augmentation des prestations et des services dont ils ont tant besoin ».

La Claims Conference avait déjà négocié en 2016 une hausse de son budget jusqu’à 2018, dont la plus grosse augmentation de l’aide aux soins à domiciles que l’organisation n’ait jamais obtenue.

Pendant ses négociations avec le gouvernement allemand, la Claims Conference s’était assurée un financement de près de 312 millions de dollars en soins à domicile pour les survivants en 2016, environ 350 millions de dollars pour 2017 et plus de 380 millions de dollars pour 2018, selon un communiqué de presse publié à l’époque.

« Les soins à domicile sont cruciaux pour fournir une vie digne aux survivants de la Shoah, avait déclaré Schneider à JTA. En supprimant le seuil pour les personnes qui étaient dans les camps et les ghettos, le gouvernement allemand a montré qu’il comprenait cela et était prêt à répondre aux besoins ».

L’Allemagne a également accepté d’augmenter les pensions versées à 55 000 survivants de la Shoah en Europe centrale et orientale (notamment l’Algérie) et d’élargir l’éligibilité aux enfants survivants.

De manière plus marquée, le gouvernement allemand avait reconnu la persécution des Juifs tunisiens et marocains mais cela n’avait pas été le cas des Juifs algériens – même si le Maroc, la Tunisie et l’Algérie se sont trouvés sous le contrôle de Vichy de la même manière durant la Deuxième guerre mondiale.

Début 2018, le gouvernement allemand a accepté de reconnaître quelque 25 000 juifs d’Algérie survivants de la Shoah, comme étant éligibles à une indemnisation. Ils pourront bénéficier d’une indemnité unique dans le courant de l’année, avait annoncé une organisation de défense des droits des survivants.

Les Juifs qui ont vécu en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942, et qui ont souffert aux mains des nazis, percevront un règlement unique de 2 556,46 euros, avait annoncé la Claims.

Les paiements aux personnes admissibles à l’indemnisation devaient débuter en juillet 2018.

La Claims Conference est un organisme à but non lucratif qui aide les survivants à obtenir une indemnisation. Elle a été fondée en 1951 par des représentants d’organisations juives internationales et distribue les fonds qu’elle reçoit de l’Allemagne aux survivants et à leurs représentants. Selon les chiffres de la Claims Conference, depuis 1952, le gouvernement allemand a versé quelque 70 milliards de dollars d’indemnisation.

Souhail Ftouh