| More

La Ligue Arabe va se tenir une réunion d’urgence aujourd’hui pour discuter de l’escalade de violence entre Israéliens et Palestiniens dans la Bande de Gaza, a-t-on appris auprès d’un porte-parole.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé samedi à la tenue d’une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l’ONU afin de mettre un terme aux frappes israéliennes à Gaza, rapporte la radio de l’Etat juif, citant le négociateur palestinien Saeb Erekat.

L’Égypte tente actuellement de jouer le rôle de médiateur entre Israël et le Hamas afin de mettre un terme à l’escalade de violences dans la Bande de Gaza, rapporte le journal Al-Hayat. L’Egypte a déclaré samedi être parvenue à “stabiliser” la situation dans la Bande de Gaza au cours de discussions avec Israël et le Hamas, rapporte le journal.

Le secrétaire général du Djihad islamique, Ramadan Shallah, devrait arriver au Caire ce dimanche de Damas, pour discuter avec les dirigeants du Hamas et les responsables égyptiens de l’arrêt de l’escalade dans la bande de Gaza, a indiqué une source palestinienne au journal égyptien Al-Ahram. Selon cette source, le Hamas tente depuis hier, samedi, de convaincre la branche armée du Djihad islamique de cesser ses tirs de roquettes sur Israël, en échange d’un arrêt des frappes israéliennes et de la réouverture des terminaux frontaliers et de l’entrée de produits de première nécessité dans la bande de Gaza, pour le mois du ramadan.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a demandé ce samedi à Israël de cesser immédiatement les frappes aériennes à Gaza après des attentats meurtriers dans le sud de l’Etat juif.

Un porte-parole du Hamas a déclaré ce samedi que les frappes d’Israël à Gaza était un moyen de détourner l’attention des Israéliens de la contestation populaire.

Dégâts dans une maison d’Ashdod : un missile Grad vient de s’écraser dans un immeuble.

Israël a riposté depuis vendredi par des raids aériens contre la bande de Gaza. La première frappe, sur la ville de Rafah, à la frontière avec l’Egypte, a fait 6 morts palestiniens, tous terroristes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Israël a bombardé l’enclave palestinienne à 7 reprises, notamment 2 bases d’entraînement et des installations de la branche armée du Hamas, 2 tunnels de contrebande et des entrepôts d’armement.

De source palestinienne ont indiqué qu’une frappe aérienne a été menée ce samedi par Israël dans le nord de la Bande de Gaza, dans la région située entre Beit Hanoun et Beit Lahiya.

Tsahal a déclaré samedi avoir lancé une frappe aérienne contre une cellule terroriste dans la Bande de Gaza après le tir d’une roquette par cette cellule, rapporte le bureau du porte-parole de l’armée israélienne.

De source palestinienne, un homme a été tué hier au cours d’une frappe menée par l’armée de l’air israélienne dans l’est de la Bande de Gaza.

La marine de Tsahal a aussi tiré au canon sur des cibles choisies à Gaza

L’Iran a condamné les frappes aériennes lancées par Israël ce week-end à Gaza et Rafah, a-t-on appris hier soir.

La branche militaire du Hamas a demandé à ses terroristes, de faire preuve de prudence, par crainte d’élimination par Tsahal en represailles aux tirs de roquettes. La branche armée du Hamas a publié cette nuit un communiqué exhortant ses terroristes à la prudence, par crainte d’éliminations ciblées israéliennes. Les terroristes sont priés, entre autres, de ne pas utiliser les téléphones portables ou autres beepers, de ne pas circuler à bord de voitures ou de motos et de passer dans la clandestinité.

Les tirs de roquettes et missiles se sont aussi succédé, en direction d’Ashkelon, Beer-Sheva, Gan Yavneh et Gedera. 20 roquettes Grad ont été tirées, ce vendredi, sur Israël, ce qui porte à 26 le nombre de roquettes tirées vers le territoire d’Israël depuis le début de cette nouvelle escalade. Et cette pluie de missiles contre Israël ne fait que s’intensifier…

On annonça, aussi, que 23 roquettes avaient été tirées, samedi, de la bande de Gaza, en direction ‘Israel dont 3 avaient été interceptées par le système antimissile “Dôme de fer”. Dans la ville d’Ashkelon, au sud de Tel-Aviv. Par ailleurs, à Ashdod, 10 personnes ont été blessées par le tir de deux missiles “Grad” sur l’école Talmudique des Hassidei “Gour”… à l’heure de la prière !

Benjamin Netanyahu visite les blessés de l’hôpital Soroka de Beer Sheva.

Plusieurs missiles furent également tirés depuis la bande de Gaza, contre des soldats qui effectuaient un travail de maintenance, près de la clôture de sécurité, à la frontière entre Israël et l’Egypte. Deux obus de mortiers ont été tirés par les terroristes de Gaza contre une unité de Tsahal patrouillant dans le secteur sud de la barrière de sécurité. Il n’ y a ni victimes ni dégâts pour nos forces.

Dans un communiqué publié ce samedi, le Quartette pour le Proche-Orient,a averti d’un “risque d’escalade” après les violences dans la Bande de Gaza, et appelé Israéliens et Palestiniens à la retenue.

Netanyahu a convoqué d’urgence son conseil de sécurité afin de discuter des opérations militaires sur Gaza. Israël prévoyait d’arrêter son activité militaire aujourd’hui ou demain, mais désormais tout est remis en question. L’Égypte essaie toujours de ramener le calme.

“Israël ne veut pas une Opération Plomb durci 2″, a déclaré Gorem Medini Bachir,responsable du gouvernement israélien, rapporte la radio de l’armée.

La commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense se réunit ce dimanche à Ashdod. Ses membres sillonneront le sud d’Israël, sous le feu des roquettes. Le président de la commission, Shaoul Mofaz, a estimé en début de séance qu'”Israël doit décider s’il continue à supporter la situation intolérable d’une guerre d’usure, ou s’il prend la main décisivement sur le Hamas, y compris en éliminant ses chefs terroristes et ses infrastructures, jusqu’à la chute du régime à Gaza”.

Depuis l’opération Plomb durci, les tirs de roquette et de mortier n’avaient jamais été aussi intensifs, ont estimé des responsables policiers israéliens, après le tir de dizaines de missiles en tous genres sur le sud d’Israël ce week-end. Le député Kadima, Avi Dichter, ex-directeur du Shin Bet, a vivement critiqué ce matin le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Il lui reproche de ne pas avoir condamné, ”ne fut-ce faiblement” les tirs de roquettes contre Israël.

Par ailleurs ,l’armée israélienne a arrêté dans la nuit de samedi à dimanche 120 cadres terroristes du Hamas dans le sud de la Judée-Samarie après que la branche armée du mouvement islamiste à Gaza a lancé des roquettes sur Israël, a-t-on appris dimanche de source palestinienne.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*