| More

Hier le Canada a fêté dignement la commémoration de la création de la Confédération Canadienne.

À l’occasion de la Fête nationale du Canada, du 1er juillet, plusieurs spectacles, activités et cérémonies de citoyenneté ont eu lieu à l’échelle du pays.
C’est notamment le cas à Ottawa où les célébrations ont débuté dès vendredi matin avec le concert du carillonneur et la cérémonie de levée du drapeau, suivi d’un spectacle de musique de fanfares et d’exercices militaires.
En Ontario, notamment à Toronto, tout comme ailleurs au pays comme à Vancouver et Gatineau, environ 2 000 personnes ont prêté le serment de citoyenneté, dans le cadre de 44 cérémonies spéciales de citoyenneté.

« Le jour de la fête du Canada, nous célébrons nos libertés et nos droits, aussi nombreux soient-ils, ainsi que notre histoire, nos symboles, nos événements, notre population, nos institutions et nos valeurs qui nous définissent en tant que Canadiens et grâce auxquels nous avons une identité », a indiqué à Gatineau le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, au cours d’une de ces cérémonies auxquelles participaient le duc et la duchesse de Cambridge.

À Montréal, c’est sur les quais du Vieux-Port que les activités se sont tenues principalement. Fanfares, jeux gonflables, danse et musique étaient à l’honneur. La journée s’est terminée par les feux d’artifice, précédé d’un spectacle de Jacynthe, Freddie James Project et DJ Psychology.

Le prince William et son épouse sont arrivés ce jeudi à Ottawa pour un séjour de neuf jours au Canada, leur première visite officielle à l’étranger depuis leur mariage en avril. Et pour accueillir les jeunes mariés, plus d’un demi million de personnes ont fait le déplacement malgré la chaleur étouffante. Par 33°, certains avaient parcouru des centaines de kilomètres pour voir le couple princier.

Le prince William et Kate Middleton ont assisté aux cérémonies du 1er juillet en compagnie du Gouverneur général et du premier ministre Stephen Harper. Et lors de son discours, le futur roi d’Angleterre a prononcé plusieurs phrases en français.

Pour son deuxième discours, le prince William avait également choisi, comme la veille, de s’exprimer en français et en anglais, à la grande joie du demi-million de personnes qui s’étaient déplacées pour tenter d’apercevoir le couple royal. Après avoir remercié les dignitaires, il a débuté son allocution pour ce 144e jour de la fête nationale dans la langue de Molière. «Bonjour Ottawa, bonjour Canada, bonne fête Canada» ont été ses premiers mots

«Je suis tellement heureux d’être de retour au Canada, ce pays magnifique et d’avoir la chance à mieux vous connaître» a-t-il poursuivi, faisant référence à la visite effectuée en compagnie de sa mère, Lady Diana, de son père le prince Charles et de son frère le prince Harry en 1991.

«N’oublions jamais» a-t-il lancé. «Ici, au Canada, les Canadiennes et les Canadiens démontrent aussi leur force et leur détermination. Je salue le courage des équipes de secours et de reconstruction au Québec, au Manitoba, au Saskatchewan et en Alberta.» a ajouté Le prince William.

Puis, l’héritier de la couronne d’Angleterre et fils de Lady Diana a poursuivi en français, sous les applaudissements de plus en plus nourris de la foule. «Merci Canada. Merci les défenseurs du Canada, la famille canadienne. Bonne fête Canada. Happy birthday Canada.»

La fête du Canada commémore la création de la Confédération canadienne par l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, qui prit effet le 1er juillet 1867. Ce jour de congé fut établi en 1879 et était nommé le jour de la Confédération, puis fut ensuite renommé le jour du Dominion1. Il fut changé après le rapatriement de la Constitution du Canada le 27 octobre 1982. Il concerne toutes les institutions fédérales. Des spectacles sont alors présentés, suivis d’un feu d’artifice.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*