| More

 

Brian Krzanich, le  dirigeant du géant  informatique Intel, sera en viste en Israël le mois prochain pour annoncer de nouveaux emplois au pays.

Krzanich prévoit  de créer 110 postes supplémentaires à son centre des services technologiques de Qiryat Gat, au sud de Tel Aviv.

Ces nouveaux emplois contribueront à agrandir le  ce pôle des technologies en plus de bonifier l’expertise du centre en matière de sécurité informatique.

Les emplois, dont la rémunération varie entre 50 000 $ et 75 000 $, seront créés au cours des trois prochaines années.

En investissant en Israël, Intel reconnaît les compétences des travailleurs dans le secteur des technologies, a estimé le PDG du géant des puces informatiques.

«On va encore mieux servir nos partenaires et nos clients», a ajouté le PDG.

Le PDG de Intel recherche la technologie israélienne

Le géant américain Intel Corp. s’associe à deux entreprises israéliennes spécialisées dans la cyber-sécurité et étend ses opérations dans le domaine de la sécurité informatique en Israël, pour y localiser des technologies de pointe qui aideront la firme et ses clients à déjouer des cyber-attaques toujours plus audacieuses

Inel a indiqué qu’il collaborerait avec Team8, un think-tank expert en cyber-sécurité et fonds de capital-risque, pour échanger des informations et développer des solutions pour les menaces actuelles et futures. L’entreprise américaine a également annoncé l’ouverture d’un nouveau centre de cyber-sécurité qui fonctionnera à Jérusalem et à Haïfa, avec à sa tête l’entrepreneur spécialiste dans ce secteur Jacob Mendel.

La collaboration avec Team8  a pour objectif d’aider Intel à développer des technologies et des produits de pointe », a indiqué Rick Echevarria, vice-président du groupe logiciel et services et directeur-général de la division sécurité de la plate-forme au sein d’Intel Corporation, dans un communiqué.

De plus, Intel et l’entreprise de cyber-sécurité Illusive Networks, située à Tel Aviv, ont annoncé recemment qu’ils s’étaient unis dans un accord de collaboration pour développer des technologies trompeuses pour lutter contre les menaces persistantes avancées (APT) en utilisant à la fois les équipements informatiques et les logiciels.

Illusive produit des logiciels qui trompent les cyber-criminels en implantant de fausses informations sur les réseaux protégés par l’entreprise.

Ces accords représentent une avancée supplémentaire d’Intel dans le marché israélien. Ils entrent également dans le cadre de la stratégie mise en place par Intel pour devenir un acteur essentiel du monde interconnecté, dans lequel de plus en plus de défenses devront être trouvées pour protéger le grand nombre de dispositifs connectés dans le monde. En avril 2016, le directeur-général d’Intel, Brian Krzanich, avait fait part de ce nouvel objectif de l’entreprise de se transformer, passant d’une firme de fabrication de PC à une nouvelle puissance du Cloud, avec des milliards d’équipements informatiques connectés.

 

Le centre des services technologiques Intel de Qiryat Gat, au sud de Tel Aviv

A l’instar des autres géants mondiaux de l’informatique, Intel a réalisé  plusieurs  acquisitions en Israël

L’acquisition par le géant américain Intel de la société israélienne Mobileye pour plus de 15,3 milliards de dollars US semble donner un coup de pouce au secteur de la haute technologie déjà développé en Israël.

 

En mars 2017 le géant des puces électroniques a annoncé le rachat de Mobileye, société israélienne spécialisée dans les systèmes anti-collisions. Le montant de la transaction a été présenté comme un record pour le rachat d’une société israélienne de haute technologie par un partenaire étranger.

 

L’intérêt des géants de la haute technologie, notamment américains, pour les petites entreprises israéliennes innovantes ne se dément pas.

 

Google a acheté Waze, une application de navigation routière en temps réel pour les téléphones mobiles pour plus d’un milliard de dollars en 2013 et a aussi acheté d’autres start-ups israéliennes de plus petite taille.

 

 

Mobileye revendique la place de leader des systèmes anti-collisions grâce à ses algorithmes capables d’interpréter les informations fournies par une caméra. Elle a déjà collaboré avec Intel et BMW.

 

La société est surtout connue des automobilistes pour son système qui émet des bips lorsque leur voiture s’approche trop près d’un autre véhicule, d’un piéton ou d’un deux-roues ou franchit par inadvertance une ligne sur les routes à plusieurs voies.

 

Créée en 1999, Mobileye est spécialisée dans la vision artificielle appliquée à l’automobile. La société a conclu de nombreux accords avec des constructeurs, dont un partenariat stratégique sur le traitement d’image en temps réel avec Volkswagen.

 

 

Souhail Ftouh

 

Leave a Reply

*