| More

Il faut ici briser le silence sur ce qui est très probablement une des pires violations flagrantes des Droits de l’Homme.

Les femmes juives sont devenues, depuis peu, les cibles préférées des monstres arabes Palestiniens. En mal de sensations exotiques, de plus en plus de Palestiniens sont suspectés d’avoir commis des agressions sexuelles sur les jeunes femmes israliennes.

Un Palestinien résidant illégalement en Israël a été inculpé le 25 décembre 2011 pour le viol d’une femme sur la plage d’Ashkelon. Selon l’acte d’accusation, Mohammed Tarodi, 23 ans, originaire de Judée-Samarie, est soupçonné d’avoir violé une jeune femme de 22 ans, la semaine dernière alors qu’elle s’était endormie au soleil près de son petit-ami.

Au nord du Néguev, 7 adolescentes juives de 14 à 18 ans ont été enlevées le mois dernier et la police estime qu’elles ont été retenues contre leur gré par des arabes bédouins. Les 7 jeunes filles ont réussi à s’enfuir et quelques unes ont porté plainte à la police. L’organisation Yad Laahim qui s’occupe de récupérer ces jeunes filles, signale une nette hausse d’enlèvements de ce type en 2011.

En mars dernier, quatre Palestiniens séjournant illégalement en Israël ont été mis en garde à vue par la police du district de Dan (région de Tel Aviv). Ils sont suspectés d’avoir violé pendant plusieurs semaines un enfant de 11 ans, originaire de Bnei Brak, une ville ultra-orthodoxe de la banlieue de Tel-Aviv. L’enfant aurait fini par avouer à son frère, qui a porté plainte, les sévices dont il aurait été victime. Rappelons qu’un criminel ayant commis un viol sous la menace d’une arme encourt 20 ans de prison en Israel.

Une tentative de rapt d’une jeunne femmee israélienne par des Palestiniens aurait échoué, le 27 septembre 2011 dans le secteur de Har Bracha au sud de Shekhem (Naplouse), en Samarie, selon un témoin oculaire. Un véhicule avec plaque d’immatriculation de l’Autorité palestinienne se serait arrêté à un emplacement prévu pour autostoppeurs et les passagers auraient tenté de kidnapper un enfant israélien. Un militaire posté à proximité aurait tiré en l’air et les Palestiniens auraient pris la fuite. La femme et est sain et sauf.

Le plus grave est que nombre de multirécidivistes arabes sont en liberté, alors qu’ils sont condamnés à de nombreuses reprises pour des faits de violence aggravée.

Prétentieux, arrogants et méprisants les arabes Palestiniens sont tellement frustrés de ne voir leurs femmes qu’en burka et tchador qu’avec un centimètre de peau qui parait ils deviennent fous comme des ballets et sautent sur tout ce qui bouge en Israel.

C’est la lorseque les femmes juives sont victimes, les humanistes autoproclamés ne disent aucun mot .

Les histoires de viols et d’agressions sexuelles sont aussi devenues courantes dans les territoires palestiniens. Il y’a quelques mois JSSNews publiait un article sur ces militantes pro-palestiniennes violées par les personnes qu’elles étaient venues aider dans les Territoires Palestiniens. En juillet 2011, JSSNews écrivait: “ que les palestiniens imposent le silence sur les femmes activistes violées?” et indiquait que l’Autorité Palestinienne tente d’étouffer toute publicité, aux Etats-Unis, autour des nombreuses affaires de viols commises les Palestiniens contre militantes pacifistes étrangères.

Malgré que frasques sexuelles des Palestiniens se multiplient, certains aiment défendre ces racailles, pour eux un violeur mérite plus de respect que les victimes, la preuve en est définitivement faite.

Dans un même temps, une autre affaire secoue le nord de l’Europe. La Norvège est atteinte par une vague sans précédent de viols qui sont en grande partie commis par des immigrés musulmans sur les femmes locales. Selon la presse norvégienne, de Janvier à fin Octobre, 48 viols ont été confirmés, commis à Oslo uniquement. 45 d’entre eux par des Musulmans. Au cours des six premiers mois de 2011, 208 femmes norvégiennes ont porté plainte pour viol ou tentative de viol à Oslo. Dans l’ensemble de la Norvège, 929 viols et tentatives de viols aggravés ont été signalés en 2011.

Ftouh Souhail

One Response to “Brisez le silence : les Palestiniens sont des violeurs”
  1. Mohammed Djilali says:

    Listen,

    Je suis étudiant à Paris, j’entends beaucoup de monde cracher sur Israel, je trouve sa triste, mais ce qui est selon moi beaucoup plus triste, c’est que en contre partie des photos ou l’on voit des palestiniens se faire massacrer vous vous sentez dans l’obligation d’en faire autant, pour cela il vous à fallu une personne avec un bonne imagination, voilà ce que je juge d’une tristesse effroyable !
    Je n’agite pas le drapeau blanc, car sa serait en cas de guerre OR ce n’est pas le cas.
    Pour la paix dans le monde, pour l’amour des générations future, pour le capitalisme.
    Arreter,
    Shalom.

  2.  
Leave a Reply

*