| More

Des centaines de personnes ont participé samedi soir à un allumage de flambeaux samedi soir, dans la tente de protestation de la famille Shalit à Jérusalem. La mère du soldat captif du Hamas depuis bientôt 5 ans, Aviva, a déclaré :

”Mon Guilad chéri. On dit que tu es trop cher, et que l’on attend que ton prix descende éventuellement. Mais on n’a pas le droit d’attendre la fin de la saison, car il sera peut-être trop tard, comme cela l’a été avec Ron Arad”.

Masada Zeevi, fille de l’ancien ministre Zeevi, qui a été assassiné il y a neuf ans par des terroristes à l’hôtel Hyatt de Jérusalem, alluma une bougie samedi soir, lors de la cérémonie de la famille Shalit à Jérusalem. Zeevi a déclaré qu’elle ne s’opposerait pas à la mise en liberté du tueur de son père dans le cadre d’un accord pour la libération de Gilad Shalit.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a déclaré le 11 mai dernier qu’Israël doit prendre toutes les mesures nécessaires pour libérer Guilad Shalit. “Mais pas à n’importe quel prix”, souligne-t-il. Il poursuit : “Nous devons maintenir la pondération et maîtriser les émotions du public tout au long de ce chemin.”

“Les amis de Guilad”, principal comité d’actions en faveur de la libération de l’otage franco-israélien kidnappé par le Hamas depuis 25 juin 2006, appellent réguliérement le public israélien à venir devant la résidence privée du Premier ministre .Ils entendent ainsi maintenir la pression sur le chef du gouvernement et l’exhorter à tout faire pour œuvrer à la libération du captif.

Dans une lettre adressée 16 mai 2011 au Premier ministre Binyamin Netanyahu, au ministre de la Défense Ehoud Barak et au ministère des Finances Youval Steinitz, les parents de Guilad Shalit demandent des explications sur la décision d’annuler le gel du transfert des recettes fiscales à l’Autorité palestinienne, un des moyens de pression pour obtenir la libération de leur fils. « Nous regrettons que le gouvernement, a pour la énième fois renoncé à ses positions », écrivent-ils.

Les négociations pour la libération du soldat Guilad Shalit ont repris .La Turquie sert de médiateur dans les négociations avec le Hamas sur la libération du soldat Guilad Shalit, a-t-on appris aussi.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*