| More

Samedi 29 octobre 2011, ce sont 20.000 personnes qui se sont sont réunies place Rabin à Tel-Aviv, pour réclamer la ”justice sociale” a déclaré Stav Shapir, l’une des cheftaines de la contestation sociale. A Jérusalem, 3000 manifestants ont défilé du jardin du Cheval jusqu’à la Knesset.

Un millier de manifestants se sont rassemblés aussi au jardin du Cheval, au centre de Jérusalem, pour se diriger ensuite en direction de la Knesset. Ils brandissent des banderoles réclamant ”le rétablissement de l’Etat providence”.

”Nous ne contenterons pas de miettes”, scandent-ils, ou encore ”Quand le gouvernement est contre le peuple, le peuple est contre le gouvernement”. Le président de la Fédération des étudiants, Itzik Shmouli, a défilé lui aussi.

Des centaines de personnes se sont réunis aussi ce samedi place Habima à Tel Aviv pour un rassemblement pour la justice sociale. Le cortège doit se diriger vers la place Rabin.

Après l’annonce d’une énième hausse des prix de l’électricité, les militants sociaux ont décidé de manifesté.En sus du combat contre la cherté du logement, celui du système de santé publique et du système éducatif, les leaders de la contestation sociale en Israël s’attellent à un nouveau char : la lutte contre les tarifs de l’électricité.

La décision de l’Autorité de l’électricité d’augmenter les tarifs de la consommation des foyers de 4,72% les a fait sortir de leurs gonds. Les leaders de la contestation sociale qui dénoncent cette hausse des tarifs de l’électricité sur le dos des plus défavorisées et des couches moyennes, appellent la Knesset à réinstaurer le contrôle sur les prix.

La compagnie israélienne d’électricité a annoncé lundi 14 octobre 2011 la hausse de ses tarifs (4,72%) dès le 1er novembre prochain, après avoir, il y a moins de 3 mois, procédé à une augmentation de 9%. Selon la compagnie, parmi les raisons de la hausse, les difficultés d’approvisionnement en Egypte, le prix des carburants et…une consommation en baisse suite à un été clément.

Le président du syndicat des retraités met en garde contre la nouvelle hausse de 5% des tarifs de l’électricité prévue la semaine prochaine en Israël. Selon lui, elle va obliger les personnes âgées à choisir entre l’achat de médicaments ou le chauffage de leur maison cet hiver. Il a appelé la direction de la Compagnie d’électricité à réduire les tarifs pour les personnes âgées dans la précarité.

L’avocat Yossi Fouks a émis jeudi 27 octobre 2011 une requête auprès de la Cour suprême contre la compagnie d’électricité afin d’annuler la hausse de 4,72% prévue pour le 1er novembre prochain. Les organisateurs du “boycott du cottage” ont appelé hier les consommateurs à “retarder” le règlement de leur facture d’électricité au cas où la compagnie d’électricité maintiendrait la hausse de ses tarifs.

La mairie de Tel-Aviv a failli faire payer cher aux contestataires sociaux leur droit de revendiquer samedi soir sur la place Rabin. Elle exigeait 35.000 shekels pour permettre aux manifestants de se rassembler sur la célèbre place, pour exiger ”plus de justice sociale” ! Vu le scandale suscité par ce tarif exorbitant, la mairie s’est finalement rétractée et a donné son feu vert à la tenue de la manifestation, gratuitement.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*