| More

La grève générale pour dénoncer le recours généralisé aux salariés intérimaires dans le secteur public et une partie du secteur privé en Israël s’est achevée hier après quatre heures d’arret du travail , limite fixée par la justice. La grève a fortement pénalisé ce lundi les transports publics, provoquant une ruée des habitants sur les taxis collectifs pour se rendre à leur travail, tandis que d’autres ont pris leur voiture, ce qui a provoqué des embouteillages monstres.

Une nouvelle rencontre a été organisé ce mardi entre le ministre des Finances Youval Steinitz et le secrétaire général de la Histadrout, Ofer Eini, pour tenter de trouver un compromis sur les conditions d’emploi des intérimaires.

Le chef de la Histadrout Ofer Eini et le ministre des Finances Youval Steinitz ont fait de longues réunions à Tel-Aviv pour discuter du sort des employés intérimaires de la fonction publique. Ils ont jusqu’à jeudi midi pour présenter au tribunal national du travail des avancées dans les pourparlers, alors qu’une grève générale a paralysé lundi Israël durant 4 heures.

Dans une tentative de conciliation avec Ofer Eini, secrétaire-général de la Histadrout, le ministère des Finances a accepté d’accorder le statut de fonctionnaire aux 300 employés contractuels travaillant actuellement dans des résidences pour rescapés de la Shoah. Mais les négociations doivent néanmoins se poursuivre pour arriver à un accord entre les Finances et la Hisatadrout afin d’éviter une nouvelle grève générale.

Une bonne nouvelle pour les futurs étudiants : la commission parlementaire du travail, desaffaires sociales et de la santé a approuvé ce lundi 7 novembre 2011 en seconde et troisième lectures la proposition de loi des députés Zevouloun Orlev, Zeev Elkin, Yossi Elitouv, Anastasia Michaëli et Guila Gamliel, accordant la gratuité de la première année d’études à l’université de Jérusalem aux jeunes gens libérés des obligations militaires et du service civil.

Hier le chef de la Histadrout, Ofer Eini, a indiqué, après l’annonce d’une grève générale réduite à 4 heures, que la lutte pour les droits des employés intérimaires de la fonction publique, ”n’en est qu’à ses débuts”. Il a fait le voeu que les 3 jours accordés par le tribunal national du Travail soient utilisés à bon escient par le Trésor pour parvenir à un accord.

Un responsable du Trésor israélien a indiqué sur les ondes de la radio militaire Galei Tsahal les dommages occasionnés à l’économie par la grève générale ”ont été réduits au minimum”.

La Histadrout exige toujours donc qu’une partie des salariés intérimaires soient intégrés dans le secteur public ou qu’ils obtiennent les mêmes droits que ceux dont bénéficient leurs collègues titulaires.

Conformément aux ordres du tribunal national du Travail, les étudiants etaint en grève hier matin, mais ils ont repris les cours à 10h. L’aéroport Ben Gourion a annoncé hier un ”fonctionnement normal” malgré la grève. Il a signalé toutefois des retards au décollage. Les atterrissages ont lieu normalement. Le trafic des transports publics et ferroviaire a repris aussi normalement à 10h.

Le tribunal national du Travail a autorisé la Histadrout à paralyser toute l’économie jusqu’à 10h matin. La centrale syndicale devra donner l’ordre, passée cette courte grève, de reprendre le travail. Jeudi 10 novembre, elle présentera avec le Trésor l’avancée de leurs discussions pour régler la crise liée à la demande de titularisation de fonctionnaires employés sans convention collective.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*