| More

D’immenses manifestations ont à nouveau été organisées ce samedi, 13 août 2011, dans la soirée dans tout Israël, sauf à Tel-Aviv, afin d’accentuer la détresse qui touche la périphérie. Des dizaines de milliers d’Israéliens sont sorties dans les rues d’Afoula, Haïfa, Béersheva et Eilat. Des artistes de premier plan, tels qu’Eyal Golan, se sont mobilisés pour soutenir les manifestants.

Des manifestations contre la vie chère et les problèmes de logement se déroulé toute la nuit dans plusieurs villes israéliennes. Des milliers de personnes se sont rassemblé dans les rues dans ces manifestations contre la vie chère, rapporte le site Internet Ynet.

A Haïfa, environ 20 000 personnes ont défilé. A Afoula, Beershéva, Naharyia, Eilat, Nazareth, Rosh Pina, Beth Shemesh, Modiin, Ashkelon, Dimona, Hod HaSharon, Ramat HaSharon, Beit Shean, Natanya des manifestations ont également rejoigné ce mouvement qui a pris très rapidement de l’ampleur.

Des dizaines de bus transportant les manifestants sont allés du centre et du sud d’Israël vers Beersheva, la capitale du Negev.

L’Union des étudiants a annoncé que 50 bus sont partis pour rejoindre les manifestations organisées contre la crise du logement. La plupart d’entre se sont dirigé vers la ville d’Afula, dans le nord. Le dirigeant de l’Union nationale des étudiants Itzik Shmouéli a affirmé à la radio publique que deux rassemblements ont lieu samedi soir l’un à Afoula dans le nord du pays et l’autre à Beersheva dans le sud.

D’importants effectifs policiers ont été déployés pour le rassemblement protestataire qui a eu lieu à Beersheba hier soir.

La police israélienne a évalué à 74.000 le nombre d’Israéliens descendus samedi soir dans les rues du pays, dans le cadre du mouvement de protestation contre le coût de la vie. Ils étaient des milliers à manifester sous le slogan ”le peuple veut la justice sociale”, à Haïfa, Béersheva, Afoula, Ramat Hasharon, Hod Hasharon, Modiin, Nahariya, Dimona, Eilat, Rosh Pina, au carrefour de Savion, à Beit Shemesh et Ashkelon.

Selon les organisateurs, 60 000 personnes ont manifesté dans les villes israéliennes contre la vie chère et les problèmes de logement. Environ 25 000 personnes sont dans la rue à Haïfa et environ 10 000 à Beershéva.

Les dirigeants du mouvement de la contestation sociale qui déferle sur Israël depuis la mi-juillet ont appelé , depuis le début de la semaine, à ces manifestations du samedi soir, mais pas à Tel-Aviv où s’était déroulé un énorme rassemblement la semaine dernière.

“Nous avons décidé de ne pas organiser de manifestations à Tel-Aviv, mais d’appeler à des défilés dans tout le pays. L’important est de prouver que la protestation ne se limite pas aux gens de Tel-Aviv”, a affirmé Stav Shafir, une des responsables du mouvement.

Interrogée sur un possible essoufflement du mouvement déclenché pour dénoncer la hausse effrénée des prix des logements, Stav Shafir a estimé qu’au contraire “les protestations ne cessent de s’amplifier avec désormais 80 camps de tentes de protestation disséminés dans tout le pays”.

L’union des étudiants a menacé le Premier ministre Binyamin Netanyahu de recourir aux émeutes comme celles qui se produisent actuellement en Grande-Bretagne si les négociations ne sont pas menées de façon honnête. Cependant les dirigeants de la protestation du boulevard Rothschild de Tel-Aviv ont déclaré qu’ils refusent à tout recours à la violence.

Nous vous annoncions samedi 6 aout dernier la mobilisation de quelque 400.000 Israéliens aux manifestations contre le coût de la vie. Le bilan définitif a été revu à la baisse avec plus de 300.000 Israéliens qui ont inondé les rues depuis Kiryat Shmona (nord) jusqu’à Eilat. Cette nuit là , des manifestants ont bloqué plusieurs artères centrales à Tel-Aviv, et au moins 7 d’entre eux ont été arrêtés par la police.

Quelque 300.000 selon les organisateurs, manifestent contre le coût de la vie dans tout Israël le samedi dernier. C’etait Le plus grand rassemblement qui a lieu à Tel-Aviv.

Le meme jour, une manifestation est pour la première fois organisée à Eilat, avec plus de 500 participants. A Jérusalem, quelque 6000 protestataires ont défilé en direction de la place de Paris, avec la participation notamment de l’écrivain Méïr Shalev. Au nord, à Kiryat Shmona, des centaines de personnes ont bloqué le carrefour de Metsoudot. Dans la région centre également, 700 personnes ont manifesté à Hedera, et 100 à Raanana. Tous scandent des slogans pour plus de justice sociale.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*