| More

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le Professeur Manuel Trajtenberg

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a présenté, le lunidi 19 septembre 2011, les conclusions provisoires de la commission chargée d’examiner la centralisation dans l’économie israélienne.

”En comparaison avec le reste du monde, un Israélien paye plus sur les produits et les services. Il y a là un problème de coût de la vie dû à un manque suffisant de concurrence. Mon objectif est d’intensifier la concurrence pour faire baisser le coût de la vie”, a-t-il affirmé.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce Shalom Simhon a vivement critiqué le 18 septembre 2011 au micro de Kol Israël la commission Trajtenberg, censée faire des recommandations pour répondre aux revendications des militants sociaux. Selon lui, elle n’a apporté aucune nouveauté concernant la gratuité de l’éducation des jeunes enfants, un problème récurrent soulevé lors des manifestations contre le coût de la vie.

Le ministre des Infrastructures nationales Ouzi Landau a appelé le gouvernement à renoncer à la TVA sur les tarifs de l’eau à la lumière de la hausse drastique des tarifs au cours des 18 derniers mois.

Une commission du ministère de l’Industrie et du Commerce israélien, dirigé par le ministre Shalom Simhon, a dressé une liste de recommandations pour faire baisser les prix de l’alimentation, qui seront soumises au gouvernement.

Une centaine de militants sociaux ont défilé, Lundi 19 septembre 2011, depuis le jardin du Cheval à Jérusalem, jusqu’à la Knesset pour dénoncer les conclusions de la commission Trajtenberg, et pour exiger une augmentation du budget de l’Etat. La commission Trajtenberg a été chargée par le gouvernement d’apporter des solutions aux revendications des militants contre le coût de l’immobilier et de la vie en général.

Le juge siégeant à la Cour suprême de justice Uzi Fogelman a émis une injonction temporaire interdisant la municipalité de Tel Aviv de démonter les campements mis en place autour de la ville.

Un tribunal de Tel Aviv a ordonné il y’a qulques semaines aux protestataires des mouvements sociaux de retirer leurs tentes (du boulevard Rotschild).

Par ailleurs Israël se classe 83e sur 141 pays, pour sa liberté économique, selon l’enquête annuelle sur la liberté économique mondiale dressée par l’Institut de Jérusalem sur la recherche des marchés (JIMS). Israël a ainsi perdu 2 places par rapport à l’an dernier, mais plus inquiétant, a dégringolé de 35 places depuis 2005. Le rapport reflète les contestations de la classe bourgeoise contre le coût de la vie, explique la directrice de l’institut. ”La hausse du coût de la vie est directement corrélée à l’absence de liberté économique et de concurrence”.

Déclenché à la mi-juillet contre la hausse effrénée du prix des logements, le mouvement social mobilise surtout les classes moyennes. Il est soutenu par les médias, de nombreux artistes et par l’opposition

Un Israélien sur 6 n’est semble-t-il pas touché par la contestation sociale, à en croire les chiffres sur les séjours à l’étranger pour cet été. En juillet et août dernier, plus de 1,2 million d’Israéliens ont choisi une destination étrangère pour passer leurs vacances. C’est le record de sorties d’Israéliens jamais enregistré par les douanes israéliennes pendant l’été; il s’agit aussi d’une progression de 6% par rapport à l’été dernier.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*