| More

L’Histadrout (la centrale syndicale israélienne) a annnoncé qu’au vue de l’échec des négociations avec le gouvernement, demain lundi 7 novembre, les banques, les transports publics (Egged, Dan, les trains), les universités et la société d’électricité seront en grève. Il semblerait que pour l’instant l’Education nationale soit préservée.

La Histadrout a annoncé que les jardins d’enfants et les crèches seront également en grève demain. Les autres institutions scolaires devraient fonctionner comme d’habitude.

La grève généralisée décrétée par la Histadrout, le syndicat des travailleurs israéliens, débutera lundi à six heures, heure israélienne. Parmi les secteurs en grève: aéroports, universités, les compagnies de bus Dan et Egged, les bureaux du gouvernement et les Chemins de fer israéliens.

Le chef de la Histadrout Ofer Eini et le responsable des budgets au Trésor, Gal Hershkowitz, se sont rencontrés sans trouver de solution au problème de la titularisation des fonctionnaires employés provisoirement. Pour l’instant aucune autre réunion n’a été prévue ce qui signifie que la menace de grève générale pour lundi reste en vigueur.

La réunion qui s’est tenue ce dimanche soir entre Ofer Eini, président de la Histadrout, et le ministre des Finances Youval Steinitz, s’est achevée sans le moindre résultat. Au terme de la réunion, Eini a déclaré : “Je n’ai aucune heureuse nouvelle pour la nation israélienne, le ministère des Finances reste de marbre.”

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a demandé à la centrale syndicale israélienne l’Histadrout d’annuler la grève prévue demain car “les marchés mondiaux sont en ébullition”.

Le tribunal national du travail s’est réunit dimanche soir pour débattre de la demande des organisations économiques d’empêcher la grève générale prévue pour demain lundi. Le ministre des finances Youval Steinitz, le chef de la Histadrout Ofer Eini et des responsables des deux parties ont été convoqués à cette réunion.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu’en raison du mot d’ordre de grève, les services consulaires israéliens à l’étranger ne seront pas assurés demain.

A la demande du ministère de la Défense, la Histadrout a dispensé de la grève les employés de l’Autorité d’urgence nationale ainsi que ceux travaillant dans les services des infrastructures technologiques et du développement du matériel de combat.

En raison de la grève générale prévue pour demain, la compagnie El Al a décidé d’avancer un certain nombre de ses vols lundi avant 8h, afin de permettre aux passagers devant quitter le pays, de le faire avant que la grève entre en vigueur.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*