| More

Danny Ayalon

Les trois vidéos rétablissant la vérité sur « la Judée Samarie », « le Processus de Paix israélo-arabe », « les Réfugiés », et le clip sur Jérusalem, présentés par Danny Ayalon, vice-ministre des Affaires étrangères du précédent gouvernement israélien et ancien ambassadeur d’Israël aux États-Unis, eurent un énorme succès. Clairs, didactiques, non dénués d’humour, ils remettaient à l’heure des pendules sérieusement malmenées par la désinformation anti-israélienne. Aujourd’hui Danny Ayalon, à la tête de l’organisation « The Truth About Israel », va poursuivre le travail entamé avec des flashs d’info hebdomadaires.

Les vidéos réalisées par Danny Ayalon, ancien ambassadeur d’Israël aux États-Unis, alors vice-ministre des Affaires étrangères israéliennes, avaient eu un énorme succès.Claires, didactiques, drôles parfois, elles rappelaient quelques vérités concernant Israël et le conflit palestino-israélien. Des vérités enfouies sous des strates de désinformation soigneusement martelées par les anti-israéliens de tout poil rabâchant à l’envie des contre-vérités passant pour des faits établis.

Ainsi en juillet 2011 le succès de « La vérité sur la Cisjordanie » avait été tel qu’il avait provoqué la colère des Palestiniens En septembre de la même année il rappelait dans une nouvelle vidéo « La Vérité sur le Processus de Paix » quelques faits incontournables mais aussi que la véritable cause du conflit israélo-palestinien est le refus d’une souveraineté juive dans la région Et en décembre « la Vérité sur les Réfugiés juifs », rappelait que près d’un million de Juifs avaient dû quitter les pays arabes où ils vivaient depuis des siècles tout en démontant les mécanismes d’une escroquerie montée grâce à un statut unique réservé aux seuls Palestiniens et perpétuée grâce à l’UNWRA, seul organe des Nations unies consacrée à un groupe de « réfugiés » et ne les encourageant pas à s’établir dans leur pays d’accueil Une quatrième vidéo était consacrée à Jérusalem et aux liens millénaires du peuple juif avec une ville par ailleurs solidement ancrée dans la modernité qui est, doit-il « partagée et non pas divisée » .

Aujourd’hui Danny Ayalon, accompagné de son ancien chef de Cabinet au ministère des Affaires étrangères, lance une organisation sans but lucratif « The Truth About Israel » – la Vérité sur Israël -, dont le but est de continuer à ré-informer, à donner des faits réels et lutter ainsi contre la délégitimation d’Israël et l’incitation à la haine contre l’État hébreu. Il le fera au moyen d’une émission hebdomadaire dont la première vient d’être mise en ligne. Il y explique les buts de l’organisation mais livre également son analyse concernant le Président-élu iranien Rowhani. Se basant sur des faits il démontre que celui-ci n’est pas du tout le modéré que l’on décrit. Analyse qui n’est pas due à une quelconque mauvaise volonté israélienne, note-t-il, mais à un examen de réalités et données objectives .

Pour recevoir ces bulletins hebdomadaires s’inscrire en ligne sur le site de l’organisation On peut suivre « The Truth About Israel » également sur Facebook et Twitter

Hélène Keller-Lind
DESINFOS.com

Leave a Reply

*