| More

Le tribunal militaire de district de Samarie a condamné ce mardi Hakim Awad, 18 ans, pour le massacre de cinq membres de la famille Fogel à Itamar il y ‘a cinq mois. Le procès du second meurtrier Amjad Awad est toujours en cours.

Hakim Awad a avoué au tribunal avoir assassiné les cinq membres de la famille Fogel. Ce jeune musulman de 18 ans, du village arabe d’Awarta en Samarie, a reconnu les faits énoncés par le tribunal et a avoué avoir été secondé par un complice.

Awad a corrigé le juge à plusieurs reprises quand ce dernier a lu les détails de l’acte d’accusation. Le terroriste a également indiqué que ses proches ont d’abord été outrés à l’annonce de ces meurtres. Ils l’auraient même battu pour le punir, selon lui. Il n’a manifesté aucune émotion durant la mise en accusation et sa confession.

Haim Fogel, le père de Ruth Fogel, a réagi mardi à la condamnation de l’un des assassins de sa famille à Itamar. : “Cette condamnation ne ramènera pas nos bien-aimés à la vie et ne diminuera pas notre chagrin. Ces ignobles assassins ont réussi à détruire une famille, mais ils ont clairement échoué car ils ne nous briserons pas. ”

Lors de la lecture de l’acte d’accusation ce mardi au tribunal militaire de Samarie, un des assassins de la famille Fogel d’Itamar, Amjad Awad, a reconnu les faits mais a affirmé qu’il ne regrettait en rien son acte.

Le tribunal décidera de la condamnation en septembre et entendra les témoignages de la famille Fogel. La procédure destinée à déterminer les conséquences correctionnelles du massacre doit avoir lieu en septembre. Les trois enfants qui ont survécu au massacre arabo musulman témoigneront à ce moment-là. Le procureur a précisé qu’il ne ne requerra pas la peine de mort contre l’assassin.

Le massacre à coups de couteau d’une famille entière, dont 3 enfants, a boulversé Israel en mars dernier. L’horrible carnage du village d’Itamar a visée la famille Fogel qui était juive, dans leur sommeil à Shabbat. Deux parents et trois enfants -de 11 et 3 ans et un bébé de trois mois ont été égorgés. Les terroristes palestiniens ont poignardé à mort la famille israélienne toute entière. Un enfant de 11 ans, un autre de 3 ans et un bébé figurait parmi les victimes.

Les terroristes qui ont pris la fuite se sont introduits dans une habitation privée de la localité d’Itamar et a assassiné cinq personnes, trois enfants dont un bébé et leurs deux parents. Le père de famille, Ehud Vogel, 36 ans, sa femme Ruth, 35 ans, ainsi que leurs enfants Yoav (11 ans), Elad (3 ans) et Hadass (3 mois), ont été poignardés dans leur lit, à Itamar, près de Sherem (Naplouse).

Menahem Liebermann, commandant d’escadron de Tsahal et co-responsable du déroulement de l’enquête, a expliqué que : « Malgré les aveux, une procédure exceptionnelle a été mise en place afin de vérifier les dires de l’assassin à l’aide des éléments prélevés sur le terrain, comme des empreintes digitales et des tests d’ADN ».

Parce qu’aussi monstrueux que soient leurs actes, aussi monstrueuses que soient ces personnes, voici les photos du meurtre de la famille fogel assassiné par des terroriste arabes pendant leurs sommeils : https://picasaweb.google.com/picsyesha/Itamar#

Pendant ce temps, un cri résonne encore. Celui d’Ishaï Fogel, un nouvel orphelin, qui, en pleurant, criait: “je veux mon père!”

Vivement que justice soit faite!!ZERO tolérance!!

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*