| More

Nous avons appris avec beaucoup de tristesses et chagrin le décès d’un homme qui incarnait la droiture et toutes les valeurs qui le rendaient admirable .

Samuel Ben-Artzi, père de Sarah Netanyahu, l’épouse du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu, est décédé ce mercredi à 97 ans. Son état s’était dégradé ces dernières semaines et il avait été transféré depuis dans la résidence du Premier ministre.

Les obsèques se sont déroulées ce vendredi au cimetière de Guivat Shaoul, à Jérusalem. Le président Shimon Pérès, des ministres et députés, ont assisté à l’enterrement.

Écrivain et poète né en Pologne, il avait immigré en Israël, avant de servir au sein de l’Atzel et de la Hagana, puis de se diriger vers une carrière d’enseignant.

M. Ben-Artzi est né en Pologne en 1914, et est arrivé en Israël en 1933. Il a commencé sa vie en Israël dans la yeshiva Beit Yosef à Bnei Brak, mais plus tard il a décidé de consacrer ses efforts à travailler la terre comme un agriculteur et un administrateur agricole.

En 1945, il a servi dans le groupe militaire Atzel. De 1946 à 1948, il a servi dans la Haganah, qui deviendra plus tard l’armée israélienne.

Il a passé des décennies à venir travailler en tant qu’enseignant, élever une famille et il a eu un des diplômes universitaires en Tanach (la Bible), la littérature et la langue hébraïque. Ses trois fils, tous gagné des prix pour leur connaissance du Tanakh – une tradition familiale poursuivie l’an dernier par Sarah et le fils de Benjamin Netanyahu, Avner.

Ben-Artzi a écrit plusieurs livres, dont le plus récent qui décrit en détail sa vie comme un étudiant de la yeshiva en Israël et dans le débat interne entre la Torah et le sionisme laïque qui fait surface chez les jeunes étudiants à l’époque.

Que son Âme bénite, repose en paix.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*