| More

Les terroristes ne réussiront pas à déstabiliser les Israéliens. Le marathon de Jérusalem, qui doit se dérouler vendredi, aura lieu comme prévu, selon la municipalité de Jérusalem.

Suite à l’attentat qui a frappé la capitale d’Israel, le 23 mars, faisant un mort, 31 blessés et une vingtaine de personnes en état de choc, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a demandé à la population de faire preuve de vigilance et d’informer immédiatement les autorités de toute personne ou objet suspects.

Apres cet attentat qui a frappé la ville sainte hier après-midi, au cours duquel une touriste d’une soixantaine d’années a été tuée, les forces de sécurité ont relevé l’état d’alerte à son niveau maximum. La police, qui est toujours à la recherche du ou des terroristes qui ont activé l’engin explosif, a publié un communiqué très ferme dans lequel elle affirme qu’elle “assurera la sécurité du public pour maintenir le calme qui a prévalu ces derniers temps”.

Le terrorisme palestinien est désormais un fléau aveugle qui s’active autours des frontières d’Israël. L’Etat Juif ne se bat pas à armes égales avec des gens capables d’un tel mépris de la vie et de la condition humaine. Et de toute manière ils ne peuvent se laisser faire. Les palestiniens utiliseront tpoujours la peur comme stratégie numéro 1 pour ébranler les juifs. Mais les Israéliens ont prouvé qu’ils aiment la vie plus qu’ils ne craignent la mort.

Le marathon de Jérusalem se déroulera donc vendredi comme prévu dans la capitale israélienne. Nir Barkat, a déclaré sur les lieux de l’attentat « que les terroristes ne feraient pas reculer la municipalité » et « que la peur ne prendrait pas le dessus ».

Muhmad Hussein, le mufti de « Palestine » a publié un communiqué dénonçant le Marathon.

Pour le mufti, « le marathon est l’un des moyens choisis par la municipalité pour judaïser Jérusalem ». Dans un communiqué qu’il a publié, Muhmad Hussein déclare aussi « qu’Israël utilise le sport comme moyen politique du fait accompli sur le terrain, afin de faire passer le message au monde entier que les lieux saints de l’Islam lui appartiennent ». Il a appelé « la communauté internationale à tout faire pour empêcher l’itinéraire du marathon de passer à ‘Jérusalem-est’».

Jérusalem, site sacré s’il en est pour les trois religions monothéistes (un peu tardivement il est vrai pour l’Islam), figure toujours, obstinément, au centre des passions et du tumulte des religieux musulmans.

Israël est bien le seul à même de faire rayonner Yéroushalaim, sa capitale unie et éternelle !
Au cours ce nouveau marathon, les spectateurs du toutes les religions encourageront leurs athlètes préférés le long du parcours plat de 43 kilomètres qui traverse la ville, sur fond de bleu profond de la méditerranée.

Ftouh Souhail

Tel Aviv Marathon Website (http://www.marathonisrael.co.il/)

Leave a Reply

*