| More

Il y a une constante en France en matière de tolérance envers les humiliations provenant des Algériens qui haïssent la France. Le mardi 19 novembre 2013 c’est la ville de Toulouse, ou a sévi le barbare franco-algérien Mohamed Merah, qui s’est laissé insulter par la ”racaille arabe”.

Des centaines de supporters de l’Algérie, qui défilaient pour fêter la victoire de leur pays d’origine qualifié pour le Mondial de football, se sont réunis devant la mairie de Toulouse.

Puis, un supporter escalade l’un des murs de l’édifice, se dirige vers le mât où est accroché le drapeau français et l’arrache sous les applaudissements de la foule.

Dans cette foule, scandant “one two three viva l’Algérie”, un jeune homme a hissé le drapeau algérien sur la façade de la mairie de Toulouse.

La vidéo se termine sans que l’on sache ce qui s’est passé et si la police a finalement identifié le responsable de la violation du drapeau français.

Plus tôt dans la soirée, plusieurs centaines de supporters de l’équipe algérienne s’étaient rassemblés dans le quartier parisien de Barbès (XVIIIe arrondissement) pour célébrer la qualification de leur équipe nationale. Ici aussi les drapeaux algériens flottaient sans gêne. Une importante colonie algérienne réside à Barbès. Le trafic sur la ligne 2 du métro a dû être interrompu en raison de la présence de plusieurs personnes sur un viaduc au dessus des rails.

Des supporters de l’Algérie se sont également réunis dans le centre ville de Strasbourg en brandissant des drapeaux algériens. A Marseille, des incidents se sont produits dans le quartier du Vieux-Port de Marseille.

Si les Algériens de France continent à violer le symbole de la souveraineté de ce pays qui les accueille d’une façon si répétitive, organisée et selon un plan manifestement prémédité d’envergure nationale, c’est parce-qu’ils estiment- dans leur fort intérieur- que les citoyens français ainsi que leurs hommes politiques ( et surtout les élus de la République) sont des personnes « sans couilles » qui ne peuvent pas réagir. Ces comportements seraient inimaginables de la part de Français sur le territoire algérien.

La France, de peur des émeutes de sa communauté musulmane, tolère ces actes. Nous en sommes arrivés à la loi du plus fort, et surtout du plus nombreux, et à ce petit jeu, les Arabes ont vu juste, il faut le reconnaître.

Depuis plusieurs années en France on assiste à une série d’insultes proférées contre la souveraineté des Français comme l’hymne français, la Marseillaise qui est systématiquement sifflé par des Français d’origine maghrébine, notamment au cours de matchs opposants la France à l’Algérie. Lors de mariages aussi on agite à l’intérieur et à l’extérieur de la mairie des drapeaux algériens.

Souhail Ftouh

Vidéo visible sur : http://www.algerie-focus.com/blog/2013/11/revue-de-presse-video-le-drapeau-algerien-hisse-sur-le-fronton-de-la-mairie-de-toulouse/

Leave a Reply

*