| More

Une délégation conjointe des services de l’Immigration, du ministère des Finances et des Affaires étrangères s’est rendue mercredi à Sofia où elle a signé avec les autorités bulgares un protocole d’accord sur la venue de plusieurs centaines d’ouvriers du bâtiment en Israël.

Un accord équivalent devrait être prochainement signé avec les autorités roumaines. Israël souffre d’un manque cruel de main d’oeuvre dans le secteur du bâtiment.

Pour pallier les difficultés de recrutement, Le gouvernement israélien a donné son feu vert à l’embauche de 2.000 travailleurs du bâtiment de Roumanie et de Bulgarie en raison des relations amicales que ces pays entretiennent avec Israël.

«Le gouvernement a décidé de permettre à 2.000 travailleurs du bâtiment roumains et bulgares de venir travailler en Israël à l’initiative du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a estimé qu’une préférence devait être accordée aux pays amicaux», a indiqué un communiqué de l’Etat d’Israël. Le texte ajoute que malgré l’emploi d’un millier de Roumains et d’un millier de Bulgares, le nombre de travailleurs étrangers dans le bâtiment reste insuffisant.

Selon la deuxième chaîne de télévision privée Benjamin Netanyahu a voulu faire un «geste» envers la Bulgarie et la Roumanie suite à sa courte visite diplomatique dans ces pays, en juillet 2011 où il aurait reçu la promesse qu’aucun de ces deux pays n’acceptera de voter pour la création d’un état palestinien à l’ONU en septembre 2011.

Le gouvernement a pris sa décision, alors que les constructeurs en bâtiment israéliens tentent de faire pression sur le gouvernement depuis cinq mois afin qu’il délivre plus de permis de travail aux ouvriers étrangers, dans ce secteur. Une industrie qui manque cruellement de main d’œuvre, selon les constructeurs. Déjà pour ramasser les fruits et légumes, l’an dernier Israel avait fait appel à la main d’oeuvre étrangéres.

Avant d’embaucher des Bulgares et des Roumains, l’Autorité de la population et de l’immigration israélienne a délivré aussi 2 000 permis de travail aux ouvriers du bâtiment palestiniens, le 29 juin 2011. En Février 2011, déjà 4 000 permis de travail avaient été délivrés aux Palestiniens, dans le secteur du bâtiment. Actuellement 16 000 Palestiniens travaillent dans la construction en Israël.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*