| More

Des scientifiques russes ont réussi à redonner vie à des graines entreposées il y a 30.000 ans par des écureuils et retrouvées dans le sol gelé de Sibérie et à les faire pousser jusqu’à devenir des plantes bourgeonnantes, révèle une étude publiée mardi aux Etats-Unis.

Ces graines de Silene stenophylla, une plante à fleurs qui pousse en Sibérie, constituent de loin la plante la plus ancienne qui a été ramenée à la vie par des scientifiques, expliquent les chercheurs russes Svetlana Yashina et David Gilichinsky, de l’Académie des sciences russes.

Leur travail, publié cette semaine dans la revue de l’Académie des sciences américaines, marque une étape capitale dans la recherche sur les matériaux biologiques anciens et pourrait lancer une course pour faire renaître des espèces aujourd’hui disparues

Le précédent record en la matière était la régénération de graines de palmier vieilles de 2.000 ans découvertes dans la forteresse de Masada, en Israël.

Dans le domaine de la la régénération, de précédentes “régénérations” de plantes très anciennes n’avaient pas été validées par la communauté scientifique.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*