| More

Environ 10.000 personnes se sont déplacées ce Mercredi 5 octobre 2011 pour assister aux funérailles de l’ex-député Hanan Porat, un des fondateurs du Goush Emounim décédé hier à 68 ans d’une grave malade. De nombreuses personnalités religieuses et politiques lui ont rendu un dernier hommage. Le président de la Knesset Rivlin l’a décrit comme “un des rares à s’être donné en politique”

L’ex-député Hanan Porat s’est éteint ce mardi 4 octobre 2011, à l’âge de 68 ans, après un combat de plusieurs années contre la maladie.

Mr Porat fut un des fondateurs du Goush Emounim, le mouvement qui a permis le retour du Peuple juif en Judée-Samarie. Enseignant en matières juives, M. Porat, qui avait le diplôme de rabbin, était une des personnalités les plus importantes du mouvement qui a animé le mouvement de réunification de Judah et Israël pendant plus de 40 ans. Il a été inhumé à Kfar Etsiyon où il résidait.

Né en 1943 dans la Palestine sous mandat britannique, il a passé son enfance dans le kibboutz Kfar Etziyon, construit en 1944 par des rescapés de la Shoah, près de Bethléem. En 1948, à la suite d’attaques arabes contre le kibboutz, les femmes et les enfants sont évacués vers Jérusalem et le kibboutz est entièrement détruit.

Quand Israël récupére la Judée Samarie, après la guerre israélo-arabe de 1967, Hanan Porat à la tête d’un groupe d’anciens du kibboutz réclame du gouvernement l’autorisation de le reconstruire, ce qui sera accordé en septembre de la même année, par le Premier ministre travailliste Levi Eshkol.

L’arrivée en septembre 1967 des enfants de Kfar Etziyon dans le kibboutz où la plupart de leurs pères sont morts aux combats est l’une des images fondatrices de la restitution de la Judée Samarie aux juifs.

Personnage charismatique, Hanan Porat est également l’un des fondateurs du Goush Emounim, le mouvement idéologique qui a poussé à l’installation de comunautés juives dans toute la Judée Samarie à partir de 1974. Pour lui la Judée Samarie est le patrimoine historique de chaque Juif.

Il fut député de la Knesset (Parlement) pendant 18 ans. Il a siégé à la Knesset entre 1981 et 1999 sur différentes listes nationales religieuses. Il avait été l’un des fondateurs du parti Tehiya en 1982, pour protester contre la rétrocession de la péninsule du Sinaï à l’Egypte après la signature de l’accord de paix israélo-égyptien.

Hanan Porat a consacré sa vie à la construction du pays et à l’éducation des jeunes sionistes religieux pour l’amour de la terre d’Israël et du peuple juif, a affirmé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un communiqué.

Hanan Porat qui a été toute sa vie fidèle à sa terre a servi de pont entre religieux et laïcs et entre gens de gauche et de droite, affirme le ministre de la Défense Ehud Barak, dans un communiqué.

Le Conseil de Yesha, principal organisme représentant les habitants de Judée Samarie , dont M. Porat était l’un des principaux dirigeants, a publié un communiqué déplorant la perte d’un guide pour le camp des fidèles aux valeurs d’Eretz Israël (la Terre d’Israël)… incarnant le meilleur des valeurs sionistes.

Spécialiste d’exégèse biblique, M. Porat, continuait depuis sa retraite politique en 1999 de diriger le mouvement Tekouma, une des composantes du parti d’extrême droite Union nationale (opposition). Il avait publié plusieurs ouvrages et était le père de onze enfants.

La disparition de M. Porat est une perte immense pour sa famille politique, mais aussi pour un bon nombre d’israéliens surtout le mouvement Goush Emounim et le monde sioniste.

Fier tout au long de sa vie d’être en première ligne de la défense de la Judée Samarie juive, M. Porat restera aux yeux des 300 000 Israéliens de Judée et Samarie comme l’un des plus fidèles défenseurs de la terre d’Israël et des communautés israéliennes vivant à Yesha.

Que son Âme bénite, repose en paix.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*