Disparition de J. Shestack, un célébre avocat des Droits de l’Homme et ami d’Israel

Maitre Jerome. Shestack, le célébre avocat spécialiste des Droits de l’Homme et connu pour soutien pour l’Etat d’Israël, est décédé à l’âge de 88 ans, a-t-on appris ce samedi. J. Shestack est mort le 18 août 2011 d’une insuffisance rénale à son domicile, a annoncé sa famille (1).

Né en 1925, J. Shestack a été président de l’ American Bar Association de 1997 à 1998, et a également été auparavant ambassadeur des Etats-Unis au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies de 1979-1980.

Vu comme un leader mondial dans le mouvement international des droits humains, il a présidé la Ligue internationale des Droits de l’Homme depuis des décennies. Il a été président du Centre de l’ABA pour les Droits de l’Homme.

J. Shestack a étudié à l’ Université de Pennsylvanie et de Harvard Law School, où il était rédacteur en chef d’une revue de droit de Harvard. Il a été stagiaire à la Cour d’appel américaine et a enseigné à la faculté de droit Northwestern et l’ Université de Law School en Pennsylvanie.

Il a été associé avec le cabinet d’avocats Schnader Harrison Segal & Lewis LLP depuis 2009. Auparavant, il a pratiqué dans un autre cabinet de 1955 à 1991. Il est un avocat de renommée nationale aux USA cité par le « National Law Journal ».

Il a également servi comme président du Centre de Poésie américaine et il etait administrateur de l’ American Review poésie, qui a décerné un prix en son honneur.

J. Shestack a aussi servi dans la Marine en la Seconde Guerre mondiale comme officier canonnier sur le porte-avions Ticonderoga et a été blessé dans un attentat kamikaze par les Japonais, selon le Philadelphia Daily Nouvelles.

La Secrétaire d’État Hillary Rodham Clinton a considére J.Shestack comme «un fonctionnaire engagée et un défenseur tenace des Droits de l’Homme».

L’American Jewish Committee (« comité des juifs américains »), a qualifié Shestack comme un «brillant, dynamique et efficace défenseur des droits de l’homme et l’engagement de juifs à la justice pour tous. » L’AJC a dit qu’il «défendait le sort des personnes maltraitées et exclues dans le monde entier» et « travaillait sans relâche à l’AJC à l’appui d’Israël, les droits civils, commémoration de l’Holocauste et les Juifs soviétiques. »

J. Shestack a travailé avec le Comité Juif Américain afin d’alerter et de sensibiliser le public aux dangers que représente l’antisémitisme musulman.Il a démontré, documents à l’appui, que les fondamentalistes musulmans – comme les nazis avant et pendant la Shoah- sont responsables de la diabolisation des Juifs. Un fléau qui touche de plus en plus cette communauté à travers le monde, et qui mettrait gravement en péril nombre de sociétés à travers le monde.

Ftouh Souhail

(1) Human rights advocate Jerome Shestack dies – Israel News, Ynetnews