| More

Maitre Jerome. Shestack, le célébre avocat spécialiste des Droits de l’Homme et connu pour soutien pour l’Etat d’Israël, est décédé à l’âge de 88 ans, a-t-on appris ce samedi. J. Shestack est mort le 18 août 2011 d’une insuffisance rénale à son domicile, a annoncé sa famille (1).

Né en 1925, J. Shestack a été président de l’ American Bar Association de 1997 à 1998, et a également été auparavant ambassadeur des Etats-Unis au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies de 1979-1980.

Vu comme un leader mondial dans le mouvement international des droits humains, il a présidé la Ligue internationale des Droits de l’Homme depuis des décennies. Il a été président du Centre de l’ABA pour les Droits de l’Homme.

J. Shestack a étudié à l’ Université de Pennsylvanie et de Harvard Law School, où il était rédacteur en chef d’une revue de droit de Harvard. Il a été stagiaire à la Cour d’appel américaine et a enseigné à la faculté de droit Northwestern et l’ Université de Law School en Pennsylvanie.

Il a été associé avec le cabinet d’avocats Schnader Harrison Segal & Lewis LLP depuis 2009. Auparavant, il a pratiqué dans un autre cabinet de 1955 à 1991. Il est un avocat de renommée nationale aux USA cité par le « National Law Journal ».

Il a également servi comme président du Centre de Poésie américaine et il etait administrateur de l’ American Review poésie, qui a décerné un prix en son honneur.

J. Shestack a aussi servi dans la Marine en la Seconde Guerre mondiale comme officier canonnier sur le porte-avions Ticonderoga et a été blessé dans un attentat kamikaze par les Japonais, selon le Philadelphia Daily Nouvelles.

La Secrétaire d’État Hillary Rodham Clinton a considére J.Shestack comme «un fonctionnaire engagée et un défenseur tenace des Droits de l’Homme».

L’American Jewish Committee (« comité des juifs américains »), a qualifié Shestack comme un «brillant, dynamique et efficace défenseur des droits de l’homme et l’engagement de juifs à la justice pour tous. » L’AJC a dit qu’il «défendait le sort des personnes maltraitées et exclues dans le monde entier» et « travaillait sans relâche à l’AJC à l’appui d’Israël, les droits civils, commémoration de l’Holocauste et les Juifs soviétiques. »

J. Shestack a travailé avec le Comité Juif Américain afin d’alerter et de sensibiliser le public aux dangers que représente l’antisémitisme musulman.Il a démontré, documents à l’appui, que les fondamentalistes musulmans – comme les nazis avant et pendant la Shoah- sont responsables de la diabolisation des Juifs. Un fléau qui touche de plus en plus cette communauté à travers le monde, et qui mettrait gravement en péril nombre de sociétés à travers le monde.

Ftouh Souhail

(1) Human rights advocate Jerome Shestack dies – Israel News, Ynetnews

Leave a Reply

*