| More

Le Hamas a décrété un jour de deuil pour les 4 victimes des raids israéliens de représailles aux tirs de roquettes .Le mouvement terroriste a appellé à une participation massive aux funérailles des terroristes.

«Le Hamas a souligné que ses membres sont prêts à résister à l’agression israélienne et à appliquer une politique de dissuasion», a déclaré Mouchir al-Masri, un dirigeant du Hamas. Et de poursuivre : Nous n’allons pas rester les bras croisés devant la violence israélienne. L’ennemi devrait éviter de tester notre patience.»

Plus tôt, un porte-parole du Hamas avait pourtant affirmé dans un communiqué que le groupe terroriste était “déterminé à restaurer le calme” dans l’enclave palestinienne. Un double langage révélateur.

La branche armée du mouvement radical palestinien Djihad islamique, les Brigades Al-Qods, va frapper de plus en plus loin à l’intérieur d’Israël, a déclaré Abou Ahmad, un de ses porte-parole.

“L’étape consistant à viser les deux villes de Sdérot et Ashkelon dans le sud d’Israël est dépassée. A partir de maintenant, il n’y a plus de lignes rouges pour la résistance tant que l’ennemi ne respectera pas les déclarations et les chartes de l’ONU et continuera à tuer des civils”, a-t-il précisé.

En dépit des nombreuses roquettes qui se sont abattues les écoles et jardins d’enfants au sud d’ISRAEL , dans un communiqué publié hier soir, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil Elaraby, a déclaré qu’Israël ne doit pas s’engager dans une quelconque opération militaire contre la bande de Gaza. Elaraby demande également à l’Etat hébreu de “faire preuve de retenue” avant de préciser que l’Egypte rejette et condamne la violence contre les civils. Une allusion aux groupes terroristes palestiniens.

La chaîne TV de l’AP a rapporté que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a demandé hier au ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, de faire pression sur le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu pour faire cesser l’escalade à Gaza. Des propos tenus en marge d’un entretien entre les deux hommes à Moscou.

D’autre part le Premier ministre de la Bande de Gaza Ismael Hanaiyé a discuté avec le dirigeant du Djihad islamique à Damas Ramadan Challah au sujet de l’escalade militaire dans le sud d’Israël.

Ismail Haniyeh, a appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à protéger le peuple palestinien de la même façon que le peuple libyen. Il a également demandé à l’Egypte de rouvrir le terminal frontalier de Rafah suite aux «crimes israéliens».

Hier, un jeune Palestinien de 8 ans blessés par les tirs de Tsahal dans la Bande de Gaza a été transporté en Israël pour être soigné à l’hôpital Kaplan de Rehovot.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*