| More

Ehud Barak , en visite cette semaine à Washington, a profité pour aller donner un cours d’histoire sur “l’héritage d’Ytshak Rabbin” dans une école juive locale.

Le ministre israélien de la Défense a rappelé la mémoire de cet artisan de la paix, qu’on a célébré cette année le 16ème anniversaire de sa disparition.

Devant des écoliers juifs de la ville de New York, le chef du parti d’Indépendance (Hatzmaout) a parlé de l’héritage de l’ancien premier ministre travailliste tombé (le 4 novembre 1995) sous les balles d’Yigal Amir, militant juif d’extrême droite.

Dans le cadre de ce devoir de mémoire, Ehud Barak a profité de l’occasion pour rappeler que le Peuple israélien est toujours attaché au processus de paix avec les Palestiniens. En Israël, des places et des rues portent le nom du signataire des accords de paix d’Oslo (1993).

Yitzhak Rabin a-t-il rappelé, était favorable à la création d’un véritable Etat palestinien qui respecte la paix et les droits de l’homme.

Le ministre israélien a rapellé que sous le gouvernement Rabin, Israël avança à grands pas sur le chemin de la paix avec ses voisins, y compris la célèbre poignée de mains à la Maison Blanche lorsque les Accords d’Oslo furent signés en 1993. Un an plus tard, les hostilités cessèrent entre Israël et la Jordanie et la même année, Rabin reçut le Prix Nobel de la Paix.

Rabin déclara “La paix entre des nations est une paix entre des peuples. C’est un témoignage de confiance et d’appréciation. Les dirigeants peuvent montrer le chemin mais c’est le peuple lui-même qui doit faire le voyage.”

Né en 1922 à Jérusalem, Rabin grandit à Tel-Aviv dans un milieu modeste. Son père était membre de la Hagana. A 31 ans, il était le plus jeune général de l’armée. Après la guerre de Yom Kippour, Rabin fut élu Premier Ministre. Il s’attacha à combattre le terrorisme. En 1992, il fut nommé encore une fois Premier Ministre, à la tête du Parti Travailliste. En 1994 Il reçoit le Prix Nobel de la Paix. 4 Novembre, 1995 Yitzhak Rabin fut assassiné après avoir assisté à un important rassemblement à Tel-Aviv.

Cette même nuit, quelques heures avant sa mort, Rabin déclara “Je suis militaire depuis 27 ans. Je me suis battu parce que je croyais qu’il n’ y avait aucune chance de faire la paix. Aujourd’hui, je pense qu’il y en a une. Une grande chance. La paix est un processus difficile et douloureux, mais Israël a toujours vécu dans la douleur.”

Le 12 du mois de Hechvan, Jour Commémoratif en Souvenir d’Yitzhak Rabin, marque l’anniversaire de la mort de ce grand homme. Yitzhak Rabin servit son pays en tant que Chef d’état-major général, menant Israël à la victoire lors de la guerre des Six Jours et deux fois en tant que Premier Ministre. Il termina son premier mandat en 1977 et le second en 1995, lorsqu’il mourut.

Au moment ou Ehud Barak donnait ce cours sur l’héritage de ce héros de la paix qu’est Ytshak Rabbin dans une école juive de New York, du coté palestinien le Hamas fête ses 24 ans et se vante d’avoir perpétré 1117 attentats et d’avoir tué 1365 Israéliens et d’en avoir blessés 6.411!!

Cela reflète bien que les palestiniens sont élevés dans le culte de la haine du juif depuis leur prime enfance !
Tout est dans l’éducation et c’est bien là que le bât blesse.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*