| More

 

Rouler dans une voiture électrique, et la plier au moment de vous garer vous semble être une idée complètement farfelue ? Et pourtant,une auto  conçue en  Israël  pourrait bien envahir les grandes agglomérations d’ici quelques  année et révolutionner la mobilité urbaine. Découvrez le concept.

Une firme israélienne a développé le City Transformer, qui peut être plié dans la taille de la moto.

 

Apprenez à connaître le City Transformer – une voiture qui peut être pliée en taille de moto, pour faire face au manque de stationnement dans les villes surpeuplées. Le véhicule a été développé par  Dr Assaf Formosa, professeur à l’université israélienne de Shenkar.

City Transformer  est un nouveau concept de véhicule urbain, dédié à la mobilité propre, simple, et rapide. Cette nouvelle manière de concevoir les déplacements en favorisant de meilleures relations entre la ville, les citoyens et le trafic place la qualité de vie en plein cœur des endroits où le trafic est important.

Dr. Assaf  estime que cette auto vient alléger le problème de trouver un endroit approprié pour arrêter la voiture.

Dr Asaf et son équipe estiment que cette auto pliable  facilite le problème de trouver un endroit approprié pour arrêter la voiture, un défi pour tous ceux qui vivent et visitent les grandes villes bondées.

Bien que le lancement de la voiture soit dans l’attente, cette auto aura la même fonction que celle de la voiture normale. La voiture offre un haut degré de sécurité, mais lorsque vous voulez stationnez , la largeur de l’essieu diminue considérablement.

La voiture peut être utilisée pour un conducteur et un passager avec une petite boîte, équipée de toute la sécurité moderne et le confort, et fonctionne par force électrique.  Elle est très légère comparée à la voiture ordinaire, et sera faite d’aluminium pour peser, sans la batterie, 450 kg.

La nouvelle voiture est composée de seulement 1 000 pièces, tandis que la voiture ordinaire se compose d’environ 30 000 pièces. Le coût du voyage ne dépasse pas un euro par 100 kilomètres.

Souhail Ftouh 

 

Leave a Reply

*