| More

Première visite officielle du président allemand, l’ancien pasteur Joachim Gauck, en Israël

Le nouveau chef de l’Etat allemand, Joachim Gauck, est arrivé ce lundi en Israël, tout juste deux mois et demi après son entrée en fonction. Vu la nature spéciale des relations israélo-allemandes, il est courant que les nouveaux présidents allemands consacrent leur premier déplacement à l’étranger à Israël, mais apparemment le projet de Joachim Gauck de voyage si rapide à Jérusalem en a surpris plus d’un.

”Cette visite m’est chère au coeur”, a-t-il affirmé dans un communiqué publié par l’embassade allemande lundi matin.

L’ancien pasteur, que certains médias israéliens ont même surnommé le “Nelson Mandela allemand” a débuté son séjour par la visite au mémorial de Yad Vashem, à la capitale juive.

Dans ce lieu très impressionnant qui honore la mémoire des quelque 6 millions de juifs assassinés par le régime nazi, Joachim Gauck a laissé paraître son émotion.

Puis il a écrit quelques lignes dans le livre d’or du Mémorial qu’il a tenu à lire ensuite lui-même : « Tu te tiendras un jour ici et tes sentiments, ta raison et ta conscience te diront : n’oublie pas. Jamais ! Et sois solidaire avec le pays qui honore ici la mémoire de ceux qui n’ont pas eu le droit de vivre. »

Le président Gauck a voulu donner une touche très émotionnelle à sa visite, en rencontrant d’anciens athlètes israéliens survivant du massacre des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Peu avant, le président – qui rappelons-le n’a pas de fonction politique, mais seulement honorifique – avait été reçu chaleureusement par son homologue israélien Shimon Pérès qui a évoqué l’amitié entre les deux pays.

Dès son arrivée à Tel Aviv, le président allemand a d’ailleurs clairement pris position sur le programme nucléaire de l’Iran qui, estime-t-il, « représente une menace réelle pour Israël et, au-delà, pour toute l’Europe ». Et il a réaffirmé : « L’Allemagne assume sa responsabilité en ce qui concerne la sécurité d’Israël. Israël doit vivre en paix dans des frontières sûres. » Mais il a également mis en garde contre des scénarios de guerre.

Le président allemand Joachim Gauck, en visite en Terre Sainte, a affirmé qu’Israël doit vivre en paix et dans des frontières sûres. Lors de sa rencontre avec son homologue Shimon Pérès, il a ajouté que le programme nucléaire iranien menace non seulement Israël mais aussi l’Europe.

Pérès l’a remercié pour le développement des relations bilatérales entre les deux pays, mais a également évoqué la menace iranienne.

”Le peuple iranien n’est pas notre ennemi, mais la politique de son gouvernement fait planer une ombre lourde sur la paix mondiale. Les dirigeants iraniens nient la Shoah et menacent d’un nouvel Holocauste”, a-t-il affirmé.

Il a également évoqué les massacres en Syrie, estimant qu’un ”président doit être le père de la nation, à la place il tire sur ses enfants. Ce qu’Assad fait c’est un crime contre l’humanité”.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*