| More

Le site en arabe (et uniquement en arabe) de l’agence de presse palestinienne Ma’an avait  publié  une information qui  avait ébranlée les médias et les diplomates en Belgique.

Le gouvernement belge de Charles Michel va geler tous les financements versés au système scolaire de l’Autorité palestinienne (AP), après qu’une école élémentaire construite avec le soutien de la Belgique a été baptisé du nom d’un terroriste palestinien.

Didier Vanderhasselt, porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, a expliqué que Bruxelles « va mettre en suspens tous les projets liés à la construction ou à l’équipement des écoles palestiniennes. »

« Le gouvernement belge condamne sans équivoque la glorification des attentats terroristes. La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit », a ajouté Vanderhasselt.

« La Belgique est depuis longtemps un important partenaire du plan stratégique de l’Autorité palestinienne pour l’éducation. La Belgique s’efforce de promouvoir une culture de respect des droits de l’Homme, de la dignité humaine et de la tolérance. Ceci devrait se refléter dans le programme enseigné dans les écoles financées à l’étranger par le contribuable belge, ainsi que dans les noms et les logos de ces écoles », pouvait-on lire dans le communiqué.

Une école au nom d’un assassin 

L’école élémentaire pour filles Beit Awaa, située dans la région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a été construite grâce à des fonds belges entre 2012 et 2013.

L’école a ensuite été renommée école élémentaire Dalal Mughrabi qui avait participé au massacre de la route côtière en 1978, pendant lequel plusieurs terroristes du Fatah, dont elle, avaient détourné un bus sur la route côtière israélienne, à proximité de Tel Aviv, et tué 38 civils, dont 13 enfants, et blessé plus de 70 personnes.

Le porte-parole a précisé que la Belgique avait soutenu la construction de l’école, mais n’était « pas informée du changement de nom. »

Vanderhasselt a ajouté que la Belgique attendait une réponse officielle de l’Autorité palestinienne.

La Belgique est un contributeur important du système scolaire de l’AP. Depuis 2001, l’Agence belge de développement a construit 23 nouvelles écoles en Cisjordanie, dont une école pilote écologique, et prévoit de construire 12 autres écoles, selon son site internet.

Le pays a alloué 16,5 millions d’euros au financement des écoles de l’AP entre juillet 2013 et juillet 2020, selon le site internet.

L’Autorité palestinienne et le Fatah ont transformé Dalal Mughrabi en un modèle pour les Palestiniens. L’Autorité palestinienne (AP) a choisie de glorifier la pire attaque terroriste de l’histoire d’Israël en l’honneur de Mughrabi et l’attentat qu’elle a mené.

 

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*