| More

Valérie Hoffenberg, représentante spéciale de la France pour le processus de paix au Proche Orient, et surtout candidate UMP dans la 8ème circonscription pour représenter les Français de l’étranger (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Turquie), vient d’etre renvoyée de son poste par les services du Quai d’Orsay. Elle n’exerce plus ses fonctions de représentante de la France au Proche-Orient.

Valérie Hoffenberg, a déclaré ce mardi 30 août 2011 à Tel-Aviv, qu’elle est opposée à la demande d’adhésion d’un État Palestinien à l’ONU. Une affirmation qui a irrité les fonctionnaires du Quai d’Orsay, soumis ces jours ci à une forte pression arabe.

“Mme Valérie Hoffenberg n’exerce plus les fonctions de représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient”, a déclaré mardi soir Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay.

“Elle n’a pas qualité pour s’exprimer sur ce sujet. Elle a d’ailleurs précisé qu’elle le faisait à titre personnel”, a ajouté M. Valero. Le porte-parole a indiqué que Mme Hoffenberg avait été nommée à ce poste par le président Nicolas Sarkozy en août 2009, sans préciser à quelle date ses fonctions ont pris fin.

Mme Valérie Hoffenberg n’était pas en accord avec la diplomatie française concernant certaines questions sur le Proche Orient. Alors que le Quai d’Orsay, par exemple, voulait renvoyer Israël aux frontières de 1967, Valérie Hoffenberg est totalement contre. Elle sait que le retour aux 1967 cela signifie un suicide pour l’Etat Juif.

Le Quai d’Orsay, a tenté, il y a deux mois, d’humilier Hoffenberg dans son édition du 8 juin 2011. L’hebdomadaire satirique “Le Canard Enchaîné” avait publié une information selon laquelle l’actuel ministre français des Affaires Étrangères, Alain Juppé, avait refusé, le 2 juin dernier, une demande de la représentante spéciale de la France pour le processus de paix au Proche Orient de l’accompagner dans son déplacement en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Le journal rappel qu’elle a reçu un refus ferme et définitif : « Non seulement elle ne sert à rien », a résumé Juppé devant ses conseillers, « mais il est hors de question qu’elle fasse campagne sur mon dos et grâce aux moyens de l’État ». Hoffenberg a été priée de rester à Paris.

Aujourd’hui Hoffenberg a déclaré à Tel-Aviv qu’elle est opposée – à titre personnel – à la demande d’adhésion d’un Etat Palestinien à l’ONU.

Alors que les USA, l’Allemagne, l’Italie, le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, la République tchèque, la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie se sont exprimés contre cette reconnaissance unilatérale, la France est encore parmi les pays hésitants sur la question du vote de septembre sur un Etat palestinien.

Hier, un peu plus tôt dans la journée, Mme Hoffenberg a déclaré à l’AFP à Tel-Aviv: « Je ne connais pas la position officielle de la France (…) Mais à titre personnel, j’appelle les Palestiniens à reconsidérer leur décision de demander l’adhésion d’un État de Palestine aux Nations unies. Seule la coordination avec Israël peut permettre de reprendre le chemin des négociations bilatérales de paix » avait-elle ajouté.

Mme Hoffenberg est un des plus ardent défenseur d’Israël dans l’entourage du Président Sarkozy. Le travail qu’elle a fait était efficace pour développer les liens nécessaires avec Jérusalem.

Sauf que cette femme n’est pas dans le moule du Quai d’Orsay. Les racines du Quai d’Orsay sont connus: c’est une politique pro-Arabe point barre.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*