Laurent Fabius, ancien Premier ministre français, proche de François Hollande, candidat socialiste aux élections présidentielles, est attendu en Israël le mercredi 1er février.

A son agenda, des entretiens avec le Premier ministre Binyamin Netanyahu, le président de l’Etat Shimon Pérès, et d’autres personnalités israéliennes de premier plan. Laurent Fabius tiendra un point de presse mercredi à 18h30 à l’hôtel Dan à Tel-Aviv.

Le ministre franaçais du Commerce extérieur, Pierre Lellouche sera en Israël autour du 13 février 2012. La Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Aviv organisera un meeting d’affaires le 13 février dans la métropole côtière. UBIFRANCE et l’ambassade de France (Services Economiques) sont en train de finaliser cette visite qui aura pour but de renforcer les relations économiques et commerciales France-Israël.

Le ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt était aussi en visite ces derniers jours en Israël. Arrivé lundi, il a dans un premier temps participé aux 3es Assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne au côté du Premier ministre palestinien Salam Fayyad.

Il a également été reçu par le président Shimon Pérès au cours d’un entretien qu’il a jugé « particulièrement intéressant qui a permis de faire le point sur les relations entre Israël et la France, et de développer l’idée que la paix et la sécurité dans le monde ne dépendaient pas exclusivement de traités de paix. Mais de l’adhésion des peuples ».

Il a rappelé que  »la paix passera par la création de deux États libres et indépendants, par la création d’un État palestinien qui reconnaisse l’État d’Israël et garantisse sa sécurité », ajoutant : « Les colonies ont toujours été un point clé de tout dispositif de paix. La France les a toujours condamnées et elle n’a pas de raison de changer »

Ftouh Souhail