| More

La cérémonie officielle marquant la date du décès du légendaire Premier ministre d’Israël, David Ben Gourion, vient de prendre fin à Sdé Boker en présence du président de l’Etat, Shimon Pérès, du Premier ministre Binyamin Netanyahu et de nombreuses personnalités.

David Ben Gourion, l’une des personnalités les plus influentes du sionisme moderne, est mort à l’âge de 87 ans, il y a 38 ans. L’age de David Ben Gourion serait aujourd’hui de 125 ans.

Né le 16 Octobre 1886 à Plonsk en Pologne (alors sous domination de la Russie tzariste) est rentré à Jérusalem avant d’etre expulser par les autorités turques à cause de sa nationalité russe.

En 1918, Ben Gourion se joint à la Légion Juive et est élu secrétaire de la Histadrout entre 1921-1935. Cette année il est élu président de l’Agence Juive. Il restera à ce poste pendant les trois décennies suivantes.

En 1942, Ben-Gourion contribua à la rédaction du Programme de Biltmore – une nouvelle plate-forme du mouvement sioniste – qui réclamait une immigration juive de masse et, pour la première fois, se prononçait publiquement en faveur de la constitution d’un Etat juif souverain.

David Ben-Gourion fut l’un des leaders les plus importants du mouvement Sioniste du siècle dernier et en 1948, il a déclaré l’indépendence de l’Etat d’Israel.

Durant les cinq premières années de l’Etat, en tant que premier ministre, la direction énergique et charismatique de Ben-Gourion permit une immigration de masse qui doubla la population en quatre ans ; il affecta la majeure partie des ressources limitées de la nouvelle nation à l’intégration des immigrants tout en assurant l’avenir des régions isolées par la création de nouvelles localités.

De 1948 à 1963 (sauf pendant une courte période), il fut Premier Ministre et Ministre de la Défense. Au cours des années 1960, Ben-Gourion demeura la personnalité dominante de la vie publique en Israël, en tant que premier ministre et/ou ministre de la défense. Même durant deux brèves périodes durant lesquelles il se retira de la vie politique active, dans les coulisses, son influence demeura écrasante.

David Ben Gourion était un brillant orateur. De petite taille, il avait un fort charisme personnel. Gros travailleur, c’était aussi un énorme lecteur. Sa bibliothèque comptait une vingtaine de milliers de livres.

Ben Gourion apprit ainsi le grec classique pour pouvoir lire Platon dans le texte. Son journal personnel compte des centaines de milliers de pages.

En 1953, épuisé par des années d’un intense service public, Ben-Gourion démissionna du gouvernement, choisissant de s’installer dans le kibboutz Sdé Boker dans le Néguev – pour donner l’exemple à la jeunesse israélienne.

Ben-Gourion avait une conscience aiguë de sa place dans l’histoire .Il a été élu par le magazine Time comme l’une des 100 plus importantes personnalités ayant influencé le XXe siècle

Ben-Gourion est mort en 1973 et est enterré à Sdé Boker.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*