| More

Le 1er Congrès des Amis d’Israël en France a été tenu ce mardi 3 avril 2012 à la Mutualité (75005)

Le Ministre des affaires étrangères Alain Juppe est monté à la tribune. De même que Manuel Vals, Directeur de Communication de la campagne de François Hollande. De même que Christian Estrosi, Maire de Nice et Député , Manuel Valles directeur de la communication de la campagne de François Hollande et maire d’Évry, David Assouline Sénateur de Paris (PS), Pierre Lelouche, Nicole Guedj et beaucoup d’autres. De même qu’ Edith Cresson, ancien Ministre.Étaient également présents Jean Pierre Plancade Sénateur socialiste, Claude Goasguen ancien Ministre.

Etaient présents aussi des groupes d’amitié parlementaires France Israël, de l’Assemblée Nationale et du Sénat, et les dizaines d’organisations qui œuvrent aux échanges universitaires, culturels, artistiques, économiques, politiques et stratégiques entre la France et Israël.

Organisé par Europe-Israël, ELNET, European Friends of Israel, la Fondation France Israël et l’Association France Israël, le CRIF bailleur des fonds, et par Arié Bensemhoun, Président de la Communauté juive de Toulouse, le 1er Congrès des Amis d’Israël a été un succès.

Le Ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a raconté son émotion lors de son récent voyage en Israël pour l’inhumation des victimes de Toulouse à Jérusalem. « C’est le sang de nos deux pays qui a coulé » a ponctué avec force M. Juppé.

Le Service de Protection de la Communauté Juive (SPJC) etait en état d’alerte maximale a assuré l’ordre à l’intérieur en fouillant les personnes désirant s’y rendre.

En marge de ce Congrès, un activiste de Jcall, Ofer Bronchtein, citoyen israélien en a été exclu par la vigilence de membres de la Ligue de Défense Juive. L’an dernier, la consécration pour cet activiste a été de recevoir un passeport « palestinien » des mains même de Mahmoud Abbas.

Le Congrès des Amis d’Israël intervient après quelques jours de la tenue du diner annuel de l’ABSI Keren Or. Cette année, l’invité d’honneur était Son Excellence Dr Meïr Rosenne, ancien ambassadeur d’Israël en France et aux Etats-Unis. Nombreux invités etaient présents , Son Excellence Monsieur Yossi Gal, Ambassadeur d’Israël en France, le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, Pierre Besnaïnou, le président du FSJU, Rika Zaraï, la présidente d’honneur de l’ABSI Keren Or, Henri Boret, l’ancien président du Keren Or et Hanita Attias Keidar, « la maman des soldats ». Les donateurs ont une fois de plus été généreux à ce rendez-vous empli de fraternité et d’amour pour Israël.

Ftouh Souhail

One Response to “Fin du 1er Congrès des Amis d’Israël”
  1. Binoj says:

    Dans la religion juive, le rbiban n’a aucune fonction sacramentelle ou d’intercession (contrairement au rf4le du preatre catholique), et il n’a aucun pouvoir particulier : s’il officie e0 diverses parties du culte (eg. mariage), il n’y a aucune obligation que ce soit un rbiban qui le fasse[1], ce n’est qu’une tradition, et nombre de communaute9s se passent de rbibans. Le rbiban est essentiellement un maeetre, un docteur de la loi (juive), dont la complexite9 ge8re le quotidien du croyant. Le rbiban est capable de l’interpre9ter pour ceux qui n’en connaissent pas toute la jurisprudence , non pas parce qu’il est imbu d’un quelconque pouvoir, mais parce qu’il a e9tudie9.En ce sens, il n’y a pas de raison qu’une femme ne puisse occuper ces fonctions. D’ailleurs, le Talmud (le codex , qui s’est constitue9 il y a bientf4t 2000 ans) reconnaeet par exemple la grande compe9tence d’une femme, Brouria. Ce n’est qu’autour du Moyen-c2ge que, pour des raisons complexes et multiples, la se9paration hommes femmes s’est e9tablie e0 la Synagogue et s’est inscrite dans l’orthodoxie._____________[1] Encore plus : il n’est pas ne9cessaire de ce9le9brer un mariage, il suffit que les e9poux e9changent leurs voeux devant deux te9moins.

  2.  
Leave a Reply

*