| More

Plusieurs centaines d’activistes pro-palestiniens, constatant l’échec de la “flottille 2”, ont décidé de débarquer, par avion, à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv cette semaine.

Ces de personnes se pressent pour venir en Israël des arrière-pensées belliqueuses .Les forces de sécurité font actuellement face à cette “mission internationale” baptisée “bienvenue en Palestine”.

Israël s’emploie à empêcher la venue de centaines de hoolligans dans les territoires palestiniens. Les autorités israéliennes ont averti qu’elles agiraient avec fermeté contre la “provocation” que constituerait une telle manifestation.

Selon le site Ynet, 51 militants pro-palestiniens venant de France, Belgique, Espagne, Allemagne et de Hollande, ont été transférés à la prison Givon de Ramla, après avoir été interpellés par la police à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv.

Selon les autorités pénitentiaires, 39 activistes pro-palestiniens ont à nouveau été transférés à la prison Ela de Beersheva. En tout, ils sont 124 à avoir été placés en centre pénitencier.

La porte-parole des services d’immigration, Sabine Hadad, a déclaré samedi que les 124 activistes pro-palestiniens arrêtés hier puis placés dans des prisons allaient être expulsés du pays “dès qu’il y aura des places et des vols disponibles à cet effet”.

Environ une centaine de militants pro-palestiniens sont ce dimanche en chemin vers l’aéroport Ben Gourion pour être expulsés du territoire israélien. Cent dix-huit militants pro-palestiniens venus d’Europe et interdits d’entrée en Israël sont en attente de leur expulsion. “Nous espérons pouvoir les renvoyer chez eux dans les 48 heures. Cela dépendra des places disponibles sur les vols en partance” pour l’Europe, a indiqué le porte-parole des services d’immigration

Les ”activistes” pro-palestiniens, décrits par le ministère de l’Intérieur israélien comme des hooligans, prévoient une série de manifestations en Judée-Samarie cette semaine. Leur mouvement de protestation débutera à Aida, localité au nord de Bethléem, et s’achèvera vendredi à Jérusalem.

Il s’agit de la deuxième phase de leur campagne ”Bienvenue en Palestine”, dans le cadre de laquelle ces provocateurs venus de toute l’Europe ont atterri à l’aéroport Ben Gourion vendredi, pour leur ”flottille aérienne”.

Selon les militants de gauche, des hooligans pro-palestiniens venus de l’étranger dans le cadre de la flottille aérienne, ont réussi à s’infiltrer en Judée-Samarie et faisaient partie des protestataires dans le village de Nabi Saleh, dans la région de Binyamin. Des militants pro-palestiniens qui sont arrivés hier à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv ont affronté ce samedi des soldats israéliens à Nabi Saleh

Les autorités israéliennes ont qualifié ces personnes pleines de haine envers les juifs de “hooligans” et averti qu’elles agiraient avec fermeté contre la “provocation” que constituerait une telle manifestation.

Ces passagers voulaient instrumentaliser les médias. Ils voulaient mettre le bordel à l’aéroport Ben Gourion, en espérant que la police israéliennes tabassent copieusement les enfants, les femmes et les vieillards qui auraient été mis en avant pendant que les hommes filmaient en s’abritant derrière les médias présents. Il faut être encore plus bête pour accorder du crédit à ces indésirables.Les chiens qui aboient le plus ne sont pas ceux qui mordent le plus. Encore heureux qu’Israël se réveille pour STOP à tous les pro-palos !

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*