| More

La police est en état d’alerte maximal à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, pour faire face à l’arrivée de la « flottille aérienne ».

Des dizaines de policiers et de gardes-frontières ont été déployés à l’aéroport Ben Gourion. Les officiers ont été informés sur comment surveiller les activités suspectes afin de repérer les premiers passagers en provenance d’Europe. Beaucoup de membres des médias sont également présents à l’aéroport.

Alors que l’horaire des vols est resté inchangé, on estime que les contrôles de sécurité plus longs pour les vols arrivant le week-end pourraient causer des retards dans les départs.

Des centaines d’activistes pro-palestiniens et d’anarchistes, qualifiés de « hooligans » par le ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aharonovitch, seront réceptionnés par 600 policiers spécialement formés pour un « traitement en douceur », mais! « qui n’hésiteront pas à faire usage de la force en cas d’atteinte à l’ordre public », a précisé le ministre.

Le ministre israélien de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch a déclaré vendredi avoir instruit les forces de sécurité de “se préparer à tous les scénarios, afin de maintenir l’ordre à l’aéroport” Ben Gourion de Tel-Aviv.

Le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch, le commandant de police, Yohanan Danino,ainsi que d’autres responsables se sont réunis vendredi pour étudier la situation actuelle à l’aéroport Ben Gourion, où des centaines de militants pro-palestiniens sont attendus.

Le ministre israélien de l’Intérieur Eli Yishai a déclaré que “dans les prochaines heures plusieurs activistes sont attendus, et d’autres vols devraient en amener entre 50 et 60”.

20 passagers d’un vol Easyjet en provenance de Genève ont été arrêtés vendredi à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv pour subir un interrogatoire, a-t-on appris ce soir. Des responsables de la compagnie aérienne Easyjet ont soutenu vendredi que les passagers qui se trouvaient à bord d’un vol à destination de Tel-Aviv et qui ont été arrêtés à leur arrivée ne figuraient pas sur la liste des voyageurs jugés “indésirables” par Israël.

Un vol de la compagnie Alitalia en provenance de Rome a été dérouté vers le Terminal 1 de l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, où des contrôles de sécurité ont lieu. 10 militants pro-palestiniens pourraient se trouver à bord de cet avion.

Au moins une vingtaine d’activistes pro-palestiniens ont été arrêtés vendredi à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv après avoir provoqué quelques incidents. La police israélienne a indiqué vendredi soir que 25 militants pro-palestiniens avaient été expulsés aujourd’hui, tandis qu’une trentaine d’autres voyageurs ont été détenus.

Plusieurs dizaines de militants pro-palestiniens ont manifesté vendredi matin dans l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle après avoir été refoulé de vols à destination de Tel-Aviv parce qu’ils figuraient sur une liste de personnes “indésirables” transmise hier par Israël aux compagnies aériennes.

Quelque 50 passagers “pro-palestiniens” ont provoqué ce matin des retards de vols à la’aéroport de Genève après avoir été interdits d’embarquer à bord d’un vol Easyjet en direction de Tel-Aviv. Aline Yazgin, porte-parole de l’aéroport, soutient ne pas connaître les raisons de ce refus.

Un vol de la compagnie Lufthansa, en provenance de Francfort et à destination de Tel-Aviv, a été retardé à deux reprises en raison d’une défaillance sur les roues avant.

La police israélienne est appelée à gérer la situation sur le terrain avec tout le personnel des renseignements, du ministère de l’Intérieur, des autorités aéroportuaires israéliennes et le ministère des Affaires étrangères.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*