| More

A partir de vendredi, et pour tout le week-end, il y aura deux sortes de “touristes” qui débarqueront à l’aéroport Ben Gourion près de Tel Aviv. Les “bons touristes”, qui viennent pour profiter du pays, seront accueillis avec des fleurs qui leur seront distribuées par les fonctionnaires du ministère du Tourisme, selon les instructions du ministre Stas Misezhnikov. Quant aux hooligans pro-palestiniens et anarchistes aux intentions belliqueuses, ils ne verront que des uniformes qui les remettront dans les avions pour retourner à leur aéroport de départ.

Par la voie du porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, la France s’est dit préoccupée ce jeudi par les risques d’incidents qui pourraient éclater demain à l’aéroport de Tel Aviv, où des centaines de militants pro-palestiniens sont attendus pour participer à l’opération “Bienvenue en Palestine”.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a soutenu jeudi au cours d’une visite à Sofia qu’Israël ne réagissait pas de façon excessive face à l’afflux de militants pro-palestiniens attendus dans la nuit dans le cadre d’une opération intitulée “Bienvenue en Palestine.

Les préparations opérationnelles sont en cours pour recevoir les dizaines de militants qui ont l’intention de venir en Israël et d’y causer des troubles. Heureusement, Israël a déjà dans ses ordinateurs une liste de personnes “potentiellement dangereuses” pour la sécurité de la nation.

Des militants les plus connus jusqu’à certains anonymes seront refoulés en Israël et remis dans des avions en partance pour l’étranger. Chaque “”militant” qui viendra en Israël aura donc eu le plaisir de payer son billet d’avion et les taxes d’aéroport avant de repartir dans le prochain avion.

Le ministère des Transports a fait parvenir aux compagnies aériennes la liste des passagers indésirables en Israël en préparation à la flottille aérienne des hooligans pro-palestiniens et des anarchistes qui ont l’intention de débarquer à l’aéroport Ben Gourion près de Tel Aviv. Israël a averti les compagnies aériennes que ces passagers seront immédiatement expulsés et devront repartir dans le même avion.
Les autorités d’Ankara ont fait un geste positif en communiquant aux services de l’immigration israélien, une liste d’activistes susceptible de débarquer à Ben Gourion ce vendredi 8 juillet, informations qui auraient permis de refouler plusieurs individus indésirables, arrivés d’Istanbul à bord d’un vol Turkish Airlines dans la nuit du 3 juillet.

L’avion de la Turkish Airlines, après son atterrissage, s’est garé dans un parking sur piste et non près des tunnels de débarquement. Les passagers, à la sortie des marches menant sur le tarmac de l’aéroport, étaient contrôlés et les personnes indésirables mises de côté. Il apparaît qu’au moins une demi-douzaine d’activistes s’est donc fait refouler directement par l’Etat d’ Israël, sur des informations données par la Turquie.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*