| More

Il y a quelques semaines a débuté la saison de la cueillette des olives en Israël.

La récolte d’olives en Israel réalisera une légère augmentation par rapport à la saison écoulée, selon les prévisions. La production est estimée à 9.000 tonnes, soit une hausse de 1000 tonne d’huile par rapport à l’an dernier. Près de la moitié de la récolte (49%) est fournie par les oliveraies de Judée et Samarie.

En Israël 230.000 hectares de terre sont exploités en oliveraies et produisent une qualité de l’huile d’olive qui n’ a rien à envier à Turquie, la Grèce et l’Italie (1).

L’huile d’olive issue du commerce équitable et l’huile d’olive biologique sont d’importantes niches de marché pour l’exportation d’huile d’olive israélienne.

Le marché américain, premier pays importateur d’huile d’olive dans le monde avec 200.000 t par an, offre un débouché inestimable pour les exportations.

La forte demande extérieure couplée à une offre mondiale en repli, consécutivement à la baisse de la production espagnole (premier pays producteur dans le monde) semble expliquer l’envolée actuelle du prix de l’huile d’olive.

En juillet 2011 , le producteur d’huile d’olive Zeita a déposé une plainte au près de la Haute Cour de Justice contre les ministères des finances, de l’agriculture et de l’Industrie, ainsi que ceux du Commerce et du travail, affirmant que les prix qu’ils sont obligés d’appliqué sont “outrageusement élevés.”

Zeita, qui est une filiale Wissotzky Inc, a déclaré “la conduite des trois ministères est en violation de la loi sur la concurrence et promeut une hausse des prix artificiels, rendant les prix de l’huile d’olive en Israël parmi les plus élevés au monde.”

Le fondateur de Zeita, Amir Gur-Lavie a déclaré que la conduite des “ministères” est préjudiciable aux consommateurs et aux fabricants d’huile d’olive. Quelque cinq millions de consommateurs d’huile d’olive en Israël sont obligés de payer le double du prix que les consommateurs du monde entier payent au quotidien.”

Zeita, a t-il ajouté, “a décidé de prendre une mesure sans précédent et de demander aux autorités de réduire les prix à la consommation, afin que l’huile d’olive de qualité puisse être vendue à un prix abordable.”

Les données de l’entreprise suggèrent qu’une bouteille de 1 litre de l’huile d’olive est aujourd’hui vendue 42 shekels (1 euros = 4.90 shekels) en Israël. La même bouteille coûte 17 shekels en Espagne, 18 shekels en Australie, 22 shekels en Grande-Bretagne et 23 shekels aux États-Unis. Aujourd’hui Israël importe l’huile d’olive de Turquie, de Grèce et d’Italie, à des prix relativement bas. Le marché israélien importait de 4 à 5 000 tonnes par an.

Ftouh Souhail

(1) Le 2e concours Terra Olivo, la compétition internationale des huiles d’olive, s’est ouvert en mai 2011. 300 marques d’huile se sont disputées la première place.

Leave a Reply

*