| More

3eme partie (1967)

La guerre des six jours (1967) – Les pays arabes ne créent pas un état arabe palestinien

La guerre des six jours (1967)

Israel et la guerre des 6 jours de 1967

Durant Mai 1967, les armées égyptiennes, Jordaniennes et Syriennes se sont mobilisées le long des étroites et apparemment indéfendables frontières d’Israël dans le cadre de préparatifs en vu d’une invasion massive dont le but final est la destruction absolue d’Israël. Le cri de guerre qui retentissait dans tout le monde arabe et qui retenti encore aujourd’hui était : “massacrez les juifs” et “jetez les dans la mer !”. Le 26 Mai 1967, le président égyptien”Nasser” déclara: “Notre but fondamental est la destruction d’Israël!”.

Mais les juifs se souvenant de 2000 d’exil hors d’Israël, massacrés, gazés, brulés et dépecés (par exemple lors des croisades, de l’inquisition espagnole, des massacres par les arabes de Palestine, des pogromes et de l’holocauste), devaient se battre ou mourir massacrés par les arabes.Illustration 1967: lle président Nasser jete le Juif Israël dans la mer, avec les armées du Liban, la Syrie et l’Iraq pour le soutenir.

Illustration 1967: le président Nasser jete le Juif Israël dans la mer, avec les armées du Liban, la Syrie et l’Iraq pour le soutenir.

 

Les Israéliens ont alors planifié et exécuté un plan extraordinaire d’ingéniosité en effectuant des frappes aériennes préventives contre l’Égypte. En l’espace de deux heures, l’armée de l’air égyptienne (400 avions de chasse soviétiques de dernière génération) n’existait plus. La plupart des avions détruits l’ont été alors qu’ils étaient encore sur la piste de décollage. Ignorant que les égyptiens n’avaient plus d’armée de l’air, le Roi Hussein de Jordanie a lancé son attaque à partir de la Cisjordanie dans le ventre même d’Israël tandis que les troupes Syriennes se préparaient à descendre sur le plateau du Golan, dans les hauteurs du nord d’Israël.

Le 5 juin 1967, Roz El Youseff montre le nain israélien être écrasé dans les mains de la Syrie et de l’Égypte.

Le 5 juin 1967, Roz El Youseff montre le nain israélien être écrasé dans les mains de la Syrie et de l’Égypte.

Les égyptiens, les Jordaniens et les Syriens ont perdu Gaza, la Cisjordanie et le Golan (respectivement) en participant à cette tentative ratée de génocide contre les enfants d’Israël. Si Israël avait perdu cette guerre, les arabes palestiniens et leurs alliés arabes auraient violé, massacré et expulsé tous les Israéliens sur lesquels ils auraient pu mettre la main et auraient annihilé tout Israël. Aujourd’hui 40 ans plus tard, et en dépit du fait qu’Israël a gagné une guerre LANCÉE CONTRE EUX, les Israéliens sont toujours disposés à permettre aux arabes palestiniens de disposer d’un état recouvrant la Cisjordanie et Gaza si seulement ils cessent leurs attaques terroristes kamikazes au cœur d’Israël.

Les pays arabes ne créent pas un état arabe palestinien

De 1948 à 1967, l’Égypte a régné sur Gaza, la Syrie a régné sur les hauteurs du Golan et la Jordanie a régné sur la Cisjordanie. Ces trois pays arabes auraient pu mettre en place un état palestinien indépendant dans chacun ou dans tous ces territoires, mais ils ne l’ont même pas envisagé. Au lieu de cela, en 1967, ils ont utilisé le plateau du Golan, Gaza et la Cisjordanie pour lancer une guerre qui n’avait d’autre but que la destruction d’Israël. C’est ainsi qu’Israël c’est retrouvé en 67 en possession de ses territoires. Si les arabes n’avaient pas déclenché cette guerre en 1967, jamais Israël n’aurai eu besoin de prendre possession de la Cisjordanie, de la bande de Gaza et du plateau du Golan (une location stratégique majeur) !

Carte d’Israel apres la guerre des 6 jours en 1967Durant cette guerre, en seulement 6 jours de combats aériens, maritimes et terrestres, Israël a une nouvelle fois largement vaincu toutes les 3 armées arabes sur les trois fronts, prenant le contrôle de la totalité du désert du Sinaï égyptien, les 59 Kms x 19 Kms du plateau du Golan de la Syrie et la Cisjordanie (incluant Jérusalem est et la vieille ville) de la Jordanie. Le Dieu d’Israël devait certainement veiller sur ses enfants ! Le plus important est le retour à la terre d’Israël de sa sainte capitale Jérusalem, vieille de 3000 ans, longeant les bords de la Cisjordanie. Jérusalem était refusée d’accès aux juifs pendant 19 ans lors du règne de la Jordanie sur la ville après la première guerre arabe de 1948 – 1949.

Malheureusement, le monde voit les choses différemment en raison de la propagande arabe et considère Israël comme une force d’occupation de la Cisjordanie et de la bande de Gaza avec une population de 850.000 arabes Palestiniens. Ces arabes se considèrent comme des réfugiés et ont rejoint les masses de réfugiés de la première guerre arabe contre Israël de 1948 – 1949 (guerre d’indépendance d’Israël). Une fois de plus Israël a été contraint de se battre pour survivre et malheureusement, une fois de plus les arabes palestiniens (en réalité jordaniens et égyptiens) sont devenu réfugiés en conséquence de leurs propres actes, des actes de leurs dirigeants et des actes des pays arabes voisins.

Israël a aussi fait des erreurs. Les arabes de la Cisjordanie et de la bande de Gaza étaient prêts à partir suite à leur défaite de 1967 mais le général de l’IDF (Israely Defense Forces) Moshe Dayan les a persuadé de rester. Cet acte singulier n’a surpris personne sauf les arabes eux même qui n’arrivaient pas à croire une telle folie de la part des juifs. Après tout, les arabes savaient ce qu’ils auraient fait aux juifs s’ils avaient gagné. Le plan du général Moshe Dayan était de les éduquer, de leur offrir des traitements médicaux, de leur offrir du travail aussi bien en Cisjordanie qu’à Gaza et qu’en Israël. Son objectif était de vivre les uns avec les autres dans l’espoir de créer des liens avec le monde arabe. Israël paye maintenant le prix fort de son geste naïf. Ces “liens” ont conduit à deux intifadas et à un terrorisme effréné des arabes palestiniens à travers du monde. Les arabes palestiniens sous la juridiction d’Israël sont devenu confiants, cultivant la haine (notamment chez les enfants) en route vers la formation d’un état terroriste déterminé, comme toujours, à détruire Israël.

La Jordanie représente les ¾ du territoire de la Palestine d’origine. Ils sont en fait culturellement, historiquement et religieusement pas différents des arabes palestiniens de la Cisjordanie. Les drapeaux jordanien et palestinien sont quasiment identiques.

Drapeau Jordanien drapeau palestinien

Lire la suite: les accords de paix de 1982 – assassinat du président égyptien Anouar El Sadat

4 Responses to “3eme partie (1967)”
  1. […] voulait les éduquer, les soigner, leur offrir un travail en Israel, les nourirs (voir : La guerre des six jours en bas de page). Maintenant, ils n’ont rien. Leur haine et leur amertume sont alimentées par leurs […]

  2. […] La guerre des six jours (1967) – Les pays arabes ne créent pas un état arabe palestini… […]

  3. Ztmeerg says:

    Comme d’habitude, il s’agit de dire du n’importe quoi en se basant sur ses poprres fantasmes. Le dictateur Castro, le dictateur Chavez et l’illumine9 Ahmediznogoud en sont la preuve.Tout le monde sait qu’il ne peut y avoir de solution au proble8me que sur une base rationnelle. Or les deux parties ont des re9flexes lie9s e0 leur identite9 religieuse: le refus arabe d’Israebl est profonde9ment ancre9 dans un antise9mitisme islamique qui n’a pas attendu la modernite9 pour s’affirmer et qui a partout, e0 des degre9s divers, et sans atteindre le degre9 d’atrocite9 des pays europe9ens, le0 encore selon les caracte8res respectifs des peuples concerne9s, opprime9 les Juifs en tant que groupe et en tant qu’individus. Avant meame la naissance du mouvement de libe9ration des peuples ne9 au XIXe8me et dont le panarabisme et le sionisme sont les enfants le9gitimes (les ide9ologies sont toutes aussi stupides, meame quand elles sont au coeur meame des identite9s et ne9cessaire e0 leur constitution). Toujours est-il que bien que la majorite9 des Israe9liens soient des hilonim des laefcs , ou plutf4t des non-pratiquants, il existe des sionistes religieux, et certains d’entre eux sont extre9mistes et violents et antide9mocratiques. Les gauchistes en Israebl sont par contre convaincus que leur droit e0 l’existence n’est pas naturel, ce qui est une autre forme de mentalite9 de colonise9.N’oublions pas non plus qu’Arafat, qui se pre9sentait comme un dirigeant national a lance9 l’Intifadat Al Aqsa, une guerre terroriste (contrairement e0 la premie8re intifada qui s’e9tait faite sans lui), du nom de la Mosque9e situe9e sur le Mont du Temple, cre9ant ainsi une amorce de guerre sainte, et le mouvement palestinien a toujours utilise9 des termes religieux de Martyrs pour ses militants/terroristes/combattants (au lecteur de choisir) du Fida’oun au Shahid.Je dirais bien sfbr shu hada , qu’est-ce que c’est qu’un non religieux qui fait appel e0 la guerre sainte, au milieu d’une ne9gociation politique, mais ces subtilite9s sont vraiment difficiles e0 surmonter. La logique veut qu’il n’y ait aucune guerre, aucune violence et qu’on parle. C’est parce qu’il y a pense9e non logique, lutte de survie entre un peuple humilie9, torture9 et continuellement diffame9, pour ce qu’il est, pour ce qu’il repre9sente et par tant de syste8mes de pense9e tortueux et soi-disant ge9ne9reux d’une part, et de l’autre un peuple bafoue9 dans ses droits depuis des sie8cles (occupation ottomane, jordanienne, e9gyptienne puis israe9lienne (la seule qui de9range), un peuple que ses e9lites ont trompe9 et trahi, qu’il y a violence et me9lange des genres e0 tout instant. Et les interventions impe9rialistes arabes et iraniennes n’y sont pas pour rien.Oui, l’antisionisme et l’antiisrae9lisme sont des formes de l’antise9mitisme. Non, il n’est pas interdit de critiquer Israebl et son gouvernement. C’est la fae7on et les motivations qui se cachent derrie8re qui sont pertinentes. La relativite9 des exigences morales vis-e0-vis des parties est choquante au plus haut point.N’oublions pas chers fre8res europe9ens et arabes, que re9cemment encore des e9tats europe9ens se sont de9chire9s sur la terre yougoslave, en Irlande, et que la Belgique est en voie d’e9clatement, sur des proble8mes aussi illogiques qu’e9motionnellement discutables. Quoi qu’il en soit, la violence des posts sur ce sujet est telle qu’elle de9montre e0 quel point on est loin de re9gler le proble8me. Les gens qui prf4nent le dialogue, devraient de9je0 savoir qu’insulter son interlocuteur et le diaboliser empeachent et dialogue et solution!!!

  4. Chi says:

    qui attend avec incmtiepae que les sionistes comme il doit les appeler re9pondent Votre argumentaire est effectivement implacable Les palestiniens ont souffert de la guerre, des morts, du sang provoque9 par le Hamas qui ne detenait pas les informations strategiques concernant l’equipement militaires de l’entite9 sionniste et les de9gats qu’il pourrait causse9 e0 la population qu’il la e9lu. A moins que la population l’est e9lu pour ca? Le Hamas, n’a pas non plus de re9seau (internet??) lui permettant de d’imaginer qu’Israel ne resterait plus les bras croise9, apre9s maintes et maintes avertissement de toute la classe politique; Le Hamas n’a pas conside9re9 comme prioritaire (alors qu’il est responsable de sa population) de limiter la mort de civils par ses actions; et vous le savez mais ne voulez pas le voir (ou le croire); il a expose9 le peuple palestinien . les cas de boucliers humains sont malheureusement le9gion. Vous vous voulez de9fendre le peuple palestinien? soyez efficace, de9noncez e0 sa juste place (cf Abbas, Mubarak etc.) l’immense responsabilite9 de la milice verte. Pas un mot le0-dessus?? curieux tout de meme.. Ou est passe9 votre humanisme??? c’est e0 l’enemi victorieux de fournir l’e9le9ctricite9 pendant qu’un million de civils de l’autre cote9 attendent la prochaine roquette (fournit par l’Iran ou La Syrie grande civilisation certes ) . Mais of9 est donc votre esprit critique? Quelle est votre motivation? Aide9 les palestiniens? Permettez moi de vous dire que ce n’est pas leur rendre service que de taper toujours sur les memes. Savez-vous ce qu’il en coute e0 un gazaoui de contredire les versions de9fendues par ces monstres sanguinaires n’ayant aucun respect pour la vie humaine? vous qui avez la possibilite9 de vous exprimer de manie9re aussi objectives sur Israel (que vous ne connaissez sans doute pas), faites en de meme s’il vous plait pour comprendre les complexite9s de ce conflits qui est re9gionnal avant d’etre palestinien. Je suis photographe inde9pendant et je voulais rendre compte des victimes de la guerre et surtout des civils (des deux cote9s).Montre9 le poid de la soufrance des deux cote9s. je ne peux me rendre e0 Gaza, j’ai e9te9 e0 Sde9rot et Ashquelon. J’ai contacte9 deux de mes amis photographes palestiniens (Cisjordanie). ils ne voudraient pour rien au monde travailler e0 Gaza, vous comprenez ils sont de Cisjordanie Ils ont envie de vivre et e9viter e0 tout prix ces enrage9s en vert. Et cela n’ a rien e0 voir avec une obstruction delibe9re9e d’Israel!!! Quand aurez-vous le courage de reconnaitre cela avant de reciter ce qui ne sont que les conse9quences

  5.  
Leave a Reply

*