| More

Paix avec l’Egypt (1982)

Carte d’Israel en 1982

Les accords des paix avec l’Égypte (1982) et abandon du Sinaï

Habituellement, lorsqu’un pays entame une guerre contre un autre pays et perd non seulement la guerre mais aussi des territoires, aucune autre nation du monde ne s’attend à ce que le vainqueur ne rende les territoires sans contrepartie. Les juifs avaient une telle obsession de se faire, enfin, aimer du reste du monde qu’ils étaient d’accord pour rendre le désert du Sinaï (Champs de pétrole, bases aériennes et des interminables kilomètres de tampons de sécurité) à l’Égypte. Ainsi en 1982 l’Égypte a récupéré sans contrepartie, le désert du Sinaï et Israël a perdu un énorme coussin de sécurité contre d’éventuelles futurs attaques égyptiennes. Jusqu’ici, l’Égypte n’a pas agressé militairement Israël, cependant, la haine anti sémite qui provient d’Égypte est très importante. En 1982, les accords de paix de camp David ont valu la mort du courageux présent égyptien qui les avait signé “Anouar el Sadat” peu après, lors d’un attentat.

Israël occupe toujours le plateau du Golan de la Syrie, qui avant la guerre de 1967 n’a été utilisé par la Syrie que pour des incursions terroristes et des tirs d’artillerie sur le nord-est des villes d’Israël.

Leave a Reply

*