| More

Qui a créé la Palestine?

Il y a un fait historique qui doit être établi maintenant. Il n’y a jamais eu une civilisation ou une nation dénommée « Palestine » et la notion même « d’une nation arabe palestinienne » ayant des attachements antiques en terre sainte est un des pires canulars de l’histoire ! Il n’y a pas et il n’y a jamais eu, de culture ou même de langue « palestinienne ».

De plus, il n’y a jamais eu dans l’histoire un état palestinien régi par des arabes palestiniens. Il n’y a pas eu non plus de mouvement national arabo-palestinien sérieux jusqu’en 1964… trois ans AVANT QUE les arabes de la « Palestine » aient perdu la Cisjordanie [Judée et Samarie] et Gaza en raison de la guerre de six jours (1967).

Même le prétendu chef des « palestiniens », Yasser Arafat, est un ÉGYPTIEN ! En bref, les prétendus arabes « Palestiniens » sont un peuple manufacturé… un peuple sans l’histoire et sans aucune authenticité… dont l’existence a pour but unique (entretenu par les pays arabes environnants) de détruire l’état juif ! Pour comprendre, lire: Histoire d’Israël et de la Palestine.

Royaume d’Israël à la mort du roi SalomonIsraël est devenu pour la première fois une nation en 1312 avant J.C., soit deux mille ans avant l’avènement de l’Islam ! C’est 726 ans après, soit en l’an 586 avant J.C. que pour la première fois, ces juifs de l’antiquité en terre d’Israël [Judée] ont été renversés et que le temple du roi Salomon, premier temple juif d’Israël (sur le mont du temple de la vieille ville de Jérusalem) a été détruit par Nabuchodonosor, roi de l’antique Babylone. De nombreux juifs furent tués ou expulsés ; cependant beaucoup ont pu rester. Ces juifs et d’autres juifs qui se sont réinstallés au cours des 500 années à venir, ont reconstruit la nation d’Israël et également un deuxième temple, à Jérusalem, à l’emplacement du premier.

Ensuite, en l’an 70 (il y a presque 2000 ans), c’est au tour de l’empire romain de conquérir Israël et de détruire le DEUXIÈME temple, abattant ou chassant beaucoup de sa population juive. Beaucoup de juifs sont partis d’eux même car les conditions de vie ont été rendues insupportables à bien des égards… pourtant des milliers sont restés et se sont rebellés pendant des siècles afin de reconstruire de nouveau une nation juive sur leur terre sainte.

Destruction du Temple du roi Salomon à Jérusalem

Durant 3250 ans, de nombreux peuples, religions et empires ont conquis Jérusalem, la capital antique d’Israël. La région a été dominée successivement par les Hébreux [juifs], les Assyriens, les Babyloniens, les Perses, les Grecs, Maccabées, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Egyptiens, les croisés, les Mameluks, les Turcs (qui ont régi ce territoire de façon indifférente et qui l’on totalement négligé depuis le 16ème siècle jusqu’à ce que les Anglais les en jette dehors pendant la Première Guerre Mondiale) et puis, de nouveau, par les juifs en 1948. Aucun de ces peuples n’a pris la peine, ni la moindre inclination pour y établir une nation… EXCEPTÉ les juifs ! Royaume de Juda et d’Israël au temps du roi David en -850 Royaume de Juda et d’Israël au temps du roi David

Il est à noter qu’en 636 avant J.C., quand des maraudeurs arabes sont venus en terre sainte et l’ont déracinée encore plus de ses juifs, ils n’y ont formé aucune nation arabe… et certainement pas une nation « palestinienne ». Ils étaient simplement des « Arabes » qui, de même que d’autres avant eux, sont entré dans un secteur géopolitique appelé la « Judée Samarie et renommée Palestine par les romains ! » Voir aussi: Histoire d’Israël et de la Palestine

Comments are closed.