| More

Les chrétiens du monde entier célébraient Noël dimanche avec comme point d’orgue la traditionnelle bénédiction “urbi et orbi” du pape, mais la fête a été endeuillée en Syrie qui s’embrase dans la violence.

Les forces syriennes ont lancé une nouvelle offensive contre la ville de Homs, un bastion de la contestation du régime, faisant au moins 61 morts, quelques heures avant l’arrivée d’une première délégation de cinquante observateurs arabes chargés de surveiller la situation.

« Un génocide de grande ampleur se produit en Syrie », a déclaré à Al Jazira un membre de la délégation de la Ligue arabe, arrivé dans le pays pour ouvrir la voie aux observateurs qui tenteront de mettre fin au conflit violent entre l’opposition et les forces armées de Bashar al-Assad.

L’assaut lancé dimanche par les chars de l’armée syrienne contre la ville de Homs où des militants des droits de l’homme font état de 61 civils tués, a provoqué une condamnation unanime des Etats-Unis et de l’Europe. Les agents de sécurité syriens effectuent d’importantes rafles et continuent à tirer par balles réelles sur les opposants au régime.

L’offensive de l’armée s’est intensifiée samedi et a frappé plusieurs quartiers de la ville et de sa banlieue. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, elle aurait fait 23 victimes sur la seule journée de samedi. Le bilan à la mi-journée lundi était déjà de 27 morts. Le quartier de Baba Amr, centre névralgique de la contestation, a été particulièrement ciblé par l’armée.

Fuyant le bruit des armes, une grande partie des chrétiens de Homs a célébré Noël dans la Vallée de Nazareth, une combe verdoyante et paisible, berceau du christianisme en Syrie, en contrebas d’un piton où est accroché un fort croisé, le Krak des Chevaliers.
Près de 200.000 chrétiens vivent à Homs qui compte 16 églises.

“Depuis le début des événements en mars, 80 chrétiens ont été tués. On dénombre parmi eux trois enfants”, explique le métropolite orthodoxe de Homs Mgr Georges Abou Zakhem.

Pour Mgr Nicolas Baalbaki, qui conduisait la messe” les chrétiens doivent distiller l’amour et la paix, qui sont l’essence de notre religion”.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*