| More

 

P1030240-1024x768

 

«Alors que la situation des homosexuels s’améliore en Amérique et en Europe, elle se détériore ailleurs. En 2015, huit pays continuent à maintenir, dans leurs législations, la peine de mort pour les homosexuels.

 

Il s’agit des pays suivants, tous musulmans: l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Iran, la Mauritanie, le Soudan du Nord, le Yémen ainsi que certaines régions du Nigeria et de la Somalie.»

— Slate France, 21 juin 2015

«En Iran, nous n’avons pas d’homosexuels comme dans votre pays, nous n’avons pas ce phénomène…»

— Mahmoud Ahmadinejab, président iranien, 24 septembre 2007, à l’Université Columbia à New York

«En Iran, l’homosexualité est passible de la peine de mort.

«Les articles 108 à 140 du Code pénal iranien abordent en détail l’homosexualité et les peines associées.

«Cela va de 74 coups de fouet pour les mineurs suspectés de sodomie à la peine de mort, le plus souvent par pendaison, pour des adultes même consentants.

«Si deux hommes se tiennent nus l’un sur l’autre sans aucune nécessité, tous deux sont punis jusqu’à 99 coups de fouet.

«Si un homme embrasse un autre homme, la peine est de 60 coups de fouet, et à la quatrième offense, la sentence est la mort.»

— Tanaz Eshaghian, réalisatrice d’un documentaire sur l’homosexualité en Iran

«La situation des homosexuels dans le monde arabe est très grave, l’homosexualité y est très mal acceptée.

«La communauté homosexuelle dans les pays du monde arabe est une des minorités les plus opprimées. Certes, en Occident, l’homophobie persiste et peut même gagner du terrain dans certains pays, mais dans nos contrées, il y a urgence, car il y a un réel rejet, presque une négation!»

— Sami Richa, chef de services de psychiatrie à l’Hôtel-Dieu de France à Beyrouth (dans Le Monde)

«Faut-il brûler les homos?»

 

ppp

— Page couverture du magazine Maroc Hebdo, juin 2015

«La cause du crime d’Orlando est claire: la haine nourrie par le criminel envers les gais. Or, une telle haine est bien présente chez nous, officiellement consacrée par les lois de tous les pays arabes et musulmans.

«Certes, tous ne tuent pas, mais tous criminalisent l’homosexualité au nom de l’islam. Ce sont de telles lois qui justifient les comportements de plus en plus homophobes du commun des mortels, donnant conscience tranquille aux terroristes qui sont alors encouragés à basculer dans l’acte physique.

«Soyons honnêtes et osons le dire: nos élites sont les complices objectives du criminel d’Orlando et de ses commanditaires.»

— Farhat Othman, chroniqueur au journal tunisien Kapitalis

«Onze organisations gaies ou LGBT ne pourront pas participer le mois prochain à une réunion des Nations Unies portant sur les questions du VIH et du SIDA. C’est l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui regroupe 51 pays musulmans, qui a demandé leur exclusion.»

— L’Express, 18 mai 2016

«Pourquoi vous dites que les pays musulmans ont de la difficulté avec l’homosexualité, monsieur Martineau? Vous propagez la haine!»

— Manon Massé, de Québec solidaire, à mon émission de radio à CHOI RadioX hier

Leave a Reply

*